Main menu

Après huit jours d’immobilisation, le Mare Jonio retourne en mer

info migrant

Le navire humanitaire italien va reprendre la mer pour rejoindre prochainement la zone de détresse au large de la Libye. Le Mare Jonio avait été saisi pendant plus d'une semaine par les autorités italiennes et immobilisé dans le port de Lampedusa pour aide à l'immigration clandestine.

Il sera bientôt de retour en mer Méditerranée, au large des côtes libyennes. Après plus d'une semaine d’immobilisation, le Mare Jonio, navire humanitaire italien, a donc été autorisé par Rome à reprendre sa route.

La justice italienne a levé le séquestre du navire qui avait secouru à la mi-mars 49 migrants au large de la Libye pour les amener en Italie, a annoncé mercredi le collectif de gauche et d'extrême gauche Mediterranea qui affrète le navire.

"Heureux d'annoncer que le Mare Jonio est libre. Le parquet d'Agrigento" en Sicile "nous a notifié la levée de la mise sous séquestre du navire. Nous allons de l'avant, la tête haute", a écrit sur les réseaux sociaux le collectif.

Le Mare Jonio avait été saisi le 19 mars dans le cadre d'une enquête pour aide à l'immigration clandestine, qui vise le commandant du navire Pietro Marrone et le chef des opérations Luca Casarini.

De nombreuses ONG en mer s’étaient mobilisées pour contester sa saisie.

Le bateau humanitaire avait secouru 49 migrants sur un canot en difficulté à 40 milles nautiques au nord de la Libye.

Une vedette des garde-côtes libyens se trouvait à proximité, mais les militants italiens avaient préféré embarquer les migrants plutôt que les voir ramenés en Libye.

Le navire s'était par la suite positionné au large de l'île italienne de Lampedusa pour s'abriter du mauvais temps, alors que les autorités lui avaient ordonné de rester à distance. Pour avoir enfreint cet ordre, le navire avait été saisi et conduit au port, où les migrants ont pu débarquer.

Alors qu'aucun navire humanitaire n'était présent au large de la Libye ces dernières semaines, l'ONG allemande Sea-Eye a annoncé que son navire Alan Kurdi, était revenu mardi sur zone après un ravitaillement à Majorque.

 

InfoMigrants, le 28/03/2019

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir