Main menu

À LIRE : « Revenu des ténèbres » de Kouamé

 

Kouame Revenu des tenebres couverture 641x1024

 

 « Il faut que tout le monde sache ce que vivent les migrants »

En écrivant "Revenu des ténèbres", Kouamé, 20 ans, souhaite témoigner de ce qu’il a vécu pendant plusieurs années de fuite à travers l’Afrique et sa traversée de la Méditerranée ainsi que dénoncer le comportement des passeurs. Dans cet ouvrage qu'il dédie à tous les migrants morts en mer, cet homme raconte le calvaire que vivent des milliers de personnes migrantes.

 

Résumé

 La peur. L’effroi. Le choc épouvantable de voir, à 14 ans, ses parents tués sous ses yeux. Il n’y a plus rien pour Kouamé. Plus rien que la crainte que les tueurs reviennent et le tuent à son tour.

Alors Kouamé prend la fuite. Il passe dans le pays voisin et décide de gagner la Libye. Là, si jeune, il affronte l’enfer du désert et le cynisme des passeurs. Ballotté dans des camions surchargés, il le sait : celui qui tombe est condamné à mourir.

Pour tenir debout, Kouamé ne cesse de penser à sa sœur qu’il espère vivante. Et qu’un jour, peut-être, il reverra. En Algérie et au Maroc, il fait face à la violence de camps de réfugiés où règne la loi du plus fort. De véritables marchés aux esclaves. Puis c’est l’épreuve ultime : la traversée de la Méditerranée sur un canot bondé qui, après des heures de mer, s’enfonce lentement dans les flots. Le sauvetage relève du miracle.

Aujourd’hui, après ces années d’exode solitaire, Kouamé reconstruit sa vie. À Toulouse, loin des ténèbres qui ont tant de fois menacé de l’engloutir. Il a 19 ans, une furieuse envie de vivre et de témoigner pour toutes ces ombres qu’on appelle les migrants.

Un récit exceptionnel dont on ressort bouleversé. Et révolté.

 

INFORMATIONS PRATIQUES 

Kouamé avec Lionel Duroc, 22 mars 2018, 240 pages, 16,90€, XO éditions