Main menu

Manche : à Avranches, des réfugiés cherchent leur parrain

La mache libre.fr

Le centre d'accueil des demandeurs d'asile d'Avranches (Manche) géré par France terre d'asile propose aux habitants de parrainer un réfugié. Une manière de faciliter leur intégration dans la société française.

 

Cette initiative a déjà été lancée par l'association France terre d'asile en Normandie, à Caen (Calvados), Rouen (Seine-Maritime) et dans une plus large mesure en Ile-de-France. "C'est quelque chose qui se pratiquait déjà plus ou moins avec certains bénévoles du Cada d'Avranches", explique Marie Sourdin. Bénévole de la première heure, elle a suivi un réfugié, aujourd'hui employé au foyer pour autistes de Saint-Ovin et qui attend d'être naturalisé. "Le lancement du parrainage est un moyen de formaliser les choses." Et aussi de toucher d'autres personnes, extérieures au Cada.

 

Une fois par mois, voire plus si affinités

Le parrain ou la marraine doit être un citoyen français. Il s'engage bénévolement à rencontrer au moins une fois par mois, voire plus si affinités, pendant une période minimum de six mois renouvelable un réfugié, migrant qui a reçu une réponse positive à sa demande d'asile. Une fois son statut acquis, le réfugié attend trois mois voire plus l'ouverture de ses droits : travail, logement. Ensuite, c'est le grand saut dans la société française. "Quand on est pris en charge par le Cada, c'est ensuite difficile de se projeter quand on sort", souligne Sara Rezzag, intervenante sociale au Cada.

 

"Briser les idées reçues sur la France"

"L'idée est de mettre les réfugiés en lien avec des personnes qui partagent des intérêts communs. C'est très enrichissant. Cela leur permet de voir ce qu'est la vie des Français et parfois de briser les idées reçues", explique Marie Sourdin. "Si l'on donne un statut à chacun, il faut leur donner une chance de s'intégrer."
Au Cada d'Avranches, ils sont une quinzaine de réfugiés motivés pour partager un moment avec des habitants du sud-Manche et s'apprêter à vivre heureux comme Dieu en France.

 

Les personnes intéressées peuvent contacter le Cada au 02 33 68 74 80 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou se rendre au goûter citoyen organisé le 14 mars 2018 à 15 h au Cada, 36 rue de Lille à Avranches.

 

La Manche Libre, le 05/03/2018.