Main menu

Sauvetages en mer : "Aujourd’hui, le risque pour les migrants d’être ramenés en Libye n’a jamais été aussi grand"

Sur décision européenne, les garde-côtes libyens sont désormais responsables de la gestion des secours des migrants au large des côtes libyennes. Jusque-là, la zone de recherche et de sauvetage en Méditerranée était contrôlée par les autorités italiennes. Une aberration pour les navires humanitaires qui refusent de ramener les migrants secourus dans des ports libyens. Depuis le 28 juin, la...

Migrants: Bruxelles appelle à des solutions "durables" pour les débarquements

Bruxelles - La Commission européenne a appelé lundi à trouver une solution rapide et durable aux débarquements de migrants après le partage imposé par l'Italie pour accepter d'ouvrir un port à des navires transportant des centaines de personnes secourues en mer. Quelque 450 migrants transbordés sur deux navires militaires après voir été assistés en mer ont pu débarquer en Sicile lors du...

Loi asile et immigration : vers une inflexion du texte sur les délais de recours

  Gérard Collomb voulait que les déboutés de l’asile n’aient plus que quinze jours pour faire appel. Les députés rétabliront le délai de trente jours lors de l’examen du texte en deuxième lecture. C’était l’une des lignes rouges des associations mais aussi d’une partie de la majorité La République en marche (LRM) à l’Assemblée nationale. Les députés devraient finalement revenir sur la question du...

COMMUNIQUÉ : Mécanisme régional de débarquement : sans solidarité, l’asile est en danger

COMMUNIQUÉ Le 12 juillet 2018   Alors que les ministres de l’Intérieur des pays de l’Union européenne se réunissent à Innsbruck, pour évoquer la question migratoire, et notamment les arrivées par la Méditerranée, 78 réfugiés qui se trouvaient à bord du bateau Aquarius ont été accueillis aujourd’hui en France. 40 autres, secourus par un autre navire associatif, le Lifeline, lui aussi interdit de...

La France va accueillir 132 réfugiés de l'"Aquarius" et du "Lifeline"

Ils devraient arriver "rapidement" en France, où un titre de réfugié leur sera délivré à bref délai, selon le patron de l'Ofpra. La France va accueillir "environ 80" réfugiés de l'"Aquarius" et 52 du "Lifeline", ces navires humanitaires autour desquels les Européens s'étaient déchirés en juin, a fait savoir au "Monde" et à l'AFP le directeur général de l'Ofpra, Pascal Brice. Soit environ 15% des...