Main menu

La répartition des places d’accueil pour réfugiés en France (carte)

 ouest france

Le gouvernement français s’est engagé à accueillir 30 700 migrants d’ici à la fin de l’année 2017. L’État s’est donné pour mission de loger les réfugiés dans des Centres d’accueil et d’orientation (CAO) répartis sur tout le territoire métropolitain.

 

la repartition des places d accueil pour refugies en france

Le campement de la porte de la Chapelle. | AFP

 

Après Calais et Stalingrad, La Chapelle. Le campement sauvage de la porte de la Chapelle, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, a été évacué hier matin. Plus de 1 600 réfugiés s’étaient installés autour de la voie d’accès située dans le nord de la capitale.

 

la repartition des refugies en france
Les tentes des migrants, installées sous une bretelle du périphérique parisien. | AFP

 

L’enjeu, pour les pouvoirs publics, va être d’empêcher qu’à peine démantelé, le campement se reconstitue.

Selon les derniers chiffres disponibles après l’évacuation de la « jungle de Calais », l’État s’est engagé à répartir les places en Centre d’accueil et d’orientation (CAO) sur tout le territoire métropolitain :

 

Capture

Sources : interieur.gouv.fr, chroniques-cartographiques.fr

 

Seules exceptions au dispositif mis en place, l’Île-de-France et la Corse. Paris et sa région sont classées comme « saturées ». Néanmoins un nouveau centre d’hébergement a vu le jour le 10 novembre dans le XVIIIe arrondissement.

 

la repartition des places d accueil pour refugies en france 0
Le centre d'hébergement installé à Paris. | Reuters

 

15 jours après son ouverture, le centre avait déjà accueilli 1 253 personnes, ce qui n’a pas empêché la reconstitution du fameux camp de la porte de la Chapelle.


Pourquoi personne en Corse ?

Dans le dispositif qui vise à répartir hommes seuls, familles ou personnes vulnérables à travers la France, l’État explique que si la Corse n’accueille pas de migrants c’est que la région ne dispose pas de guichet unique. Administrativement, c’est la première démarche du demandeur d’asile. Il doit s’y enregistrer. Le guichet unique est composé d’agents de la préfecture et d’agents de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII). Il en existe 34 répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain, mais aucun en Corse.

L’absence de guichet unique n’est pas la seule raison. L’insularité isole également la Corse du dispositif d’accueil. Faire venir les réfugiés jusqu’en Corse coûte cher et il n’existe pas de structure.

En 2015, trois personnes ont fait une demande d’asile sur l’île, qui compte plus de 320 000 habitants.

 

Par Ouest France, le 10/05/2017