Main menu

À LIRE: Chômage, précarité - Halte aux idées reçues !

Pour l'écriture de ce livre Jean-François Yon a coordonné 25 associations pour répondre aux idées reçues sur le chômage et la précarité. France terre d'asile a participé au projet, sous l'écriture de son directeur général Pierre Henry.

 

Chômage

 

10 millions de personnes en situation de précarité, 5.5 millions d'inscrits à Pôle Emploi et des attaques récurrentes contre ces personnes. "Assistés", "inemployables", "fraudeurs", "profiteurs"... des paroles culpabilisantes et des mots durs pour des personnes mises ainsi, involontairement, à l'écrat de la société. 10 millions de personnes en situation de précarité, 10 millions de personnes stigmatisées, donc.

L'ouvrage Chômage et précarité: halte aux idées reçues a pour objectif de combattre les clichés et sonne comme une réponse à la banalisation du chômage et de la précarité. Les 25 associations qui ont participé à l'élaboration du livre se veulent porteuses de bienveillance et d'initiatives pour renforcer le pouvoir d'action de chacun.

 

assoc homage

 

Le projet est coordonné par Jean-François Yon, militant et responsable associatif en lutte contre le chômage. La préface du livre a été écrite par le réalisateur Ken Loach qui insiste sur la nécessité pour les classes populaires de faire valoir elles-mêmes leurs droits et de ne pas sombrer dans le pessimisme malgré l'époque qui s'y prête. Porteur d'espoir il déclare: "heureusement pour nous, l'histoire continue, la lutte est vivante, le film n'est pas fini - le générique n'a pas encore défilé"

 

France terre d'asile a participé à l'élaboration du livre en répondant à uné idée reçue:

"Le chomage, c'est la faute aux étrangers !"

Une idée qui continue de faire son chemin malgré l'affirmation de la quasi unanimité des économistes sur l'absence de corrélation entre chômage et immigration. Et pour preuve la difficile insertion des immigrés dans le monde du travail  et le taux de chomage trois fois plus élevés chez les immigrés que chez les natifs. 

Plus d'informations en cliquant ici.