Main menu

La foule au rendez-vous du Printemps des Rottes

nouvelle république

Le dernier jour du Printemps des Rottes s’est déroulé ce samedi. Fidèle à sa réputation, il a enchanté les oreilles et les papilles d’un public venu nombreux.

 

La foule au rendez vous du Printemps des Rottes sliderComme ici au stand de « France terre d'asile », de nombreuses associations proposaient de délicieuses préparations.

 

Vivifiante, pleine de couleurs et de sourires ! C'est ainsi qu'on pourrait nommer la balade qu'il était possible de faire samedi au Printemps des Rottes. Toute la journée, le flux a été continu avenue Georges-Clemenceau, où environ 80 exposants participaient à la brocante organisée par les Bourgeons du printemps.

 

" Une belle participation des habitants "

 

Du côté du village associatif, les 20 stands rivalisaient de couleurs et de nourriture appétissantes. Par exemple devant leur étal, les membres de « France terre d'asile » vendaient les friandises confectionnées par des demandeurs d'asile venus du Soudan, de Libye, de Centrafrique ou encore d'Albanie ou de Sierra Leone.


En se promenant, il était possible également de se faire gentiment alpaguer par Danièle Guenoun, présidente de l'Association du Vendômois pour la protection de l'enfance. « Une enveloppe pour notre tombola ? On gagne à tous les coups ! » A quelques pas de là, sous la tente réservée à l'équipe du centre culturel des Rottes, devisaient quelques membres du conseil citoyen des Rottes, tout juste créé. Un conseil de 17 membres, destiné à favoriser l'expression de la parole des habitants, « qui cherche d'ailleurs à se faire connaître », soulignait Loïc Laucusse, l'un de ses membres. À abreuver de leurs sourires l'assistance, on repérait également des membres du centre CAF, heureux d'avoir la veille contribué pleinement à la réussite du repas organisé au centre culturel, et qui a rassemblé environ 150 personnes.


Puis l'après-midi de ce samedi a été émaillée de différentes animations, sous le regard notamment de nombreux élus de tous bords, venus arpenter les allées. Notons ici le grand retour de la course de caisses à savon – en fait de petits bolides artisanaux à roues – qui a fait le plus grand plaisir des enfants du public en présence.


C'est par de la musique brésilienne et de la chanson française que s'est terminée la journée. Pour Béatrice Arruga, adjointe déléguée à la cohésion sociale et Léa Brisset, chargée de mission démocratie locale à la mairie, il va de soi qu'il y aura un Printemps des Rottes 2018. « C'est un format qui marche bien. Et nous tenons à souligner la très belle participation des habitants pour l'organisation. »


Par Alexis Couturier, disponible sur la Nouvelle République, le 14/05/2017

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir