Main menu

Pour France terre d'asile, l'UE doit être solidaire face à la crise migratoire

sputnik france

La crise migratoire menace-t-elle à nouveau l'Europe ? Rachel Marsden débattait avec ses invités Pierre Henry, directeur général de France terre d'asile, et Hassan Maged, dirigeant de D & S Consulting et chercheur à l'Institut Prospective et Sécurité en Europe (IPSE).

 

L'Italie a annoncé avoir accueilli 85 000 migrants au cours de ces derniers six mois et a fait récemment appel à ses partenaires européens pour la soutenir. A trois mois de ses élections législatives, l'Autriche vient quant à elle de menacer de fermer sa frontière avec l'Italie en envoyant quatre véhicules blindés.

Pierre Henry, directeur général de l'association France terre d'asile, en appelle à la solidarité européenne: « Que l'Europe prenne sa part à l'accueil d'un certain nombre de personnes qui fuient les situations de guerre, de persécutions, cela me parait être dans son ADN. Ensuite la véritable question, c'est celle de cette construction européenne et de la solidarité, du partage qui est nécessaire dans l'accueil des populations réfugiées. L'Italie, la Grèce, Malte sont en première ligne et disent évidemment depuis plusieurs années qu'ils ne peuvent pas faire face. La seule manière d'y répondre, c'est évidemment le partage.»

Hassan Maged estime toutefois qu'il « est nécessaire de trouver une solution au problème de base. Si les problèmes sont de nature politique, il est nécessaire que l'Onu, l'Union européenne et les institutions internationales contribuent à la résolution du problème de base, à savoir les problèmes politiques comme c'est le cas en Libye. »

 

 

Par Sputnik, le 05/07/2017

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir