Main menu

Newsletter 107 - Janvier 2018

NEWSLETTER N°107 - Janvier 2018

Mercy

Dimanche 28 janvier, le navire affrété par SOS Méditerranée était en mission de recherche d’un canot pneumatique en détresse, sur ordre du centre MRCC de Rome, qui coordonne tous les sauvetages en Méditerranée, quand un navire des garde-côtes libyens est intervenu. Ceux-ci ont ordonné à l’équipage de l’Aquarius  de se tenir à distance, et refusé toute autre assistance malgré les appels du navire de l’ONG .

« Nous étions à seulement 100 mètres, l’équipe de MSF a pu voir les visages des gens et entendre leurs cris mais n’a pas été en mesure de fournir de l’aide » précise l’équipe de MSF dans un tweet. L’Aquarius a été forcé de quitter la scène, « la sécurité de l’équipe [étant] primordiale ».

Le travail effectué par les gens de SOS méditerranée est tout simplement héroïque.

La chanson "Mercy", pitié, miséricorde, en anglais qui relate la naissance d’une petite fille sur le bateau L'Aquarius, portée par le duo Madame, Monsieur, parlera d'eux à l'Eurovision, d’eux et de la mémoire des autres portés disparus dans « la mer au milieu des terres ». Peu importe si des esprits chagrins pensent que ce n'est pas la mélodie du siècle. Ce qui se déroule à nos portes est une tragédie et en témoigner fait partie du devoir d'humanité.

Rien que pour cela, merci. 


Pierre HENRY, Directeur général de France terre d'asile  

EN EUROPE

 
Les migrants évacués de Libye
© Alessandro Penso - Les migrants évacués de Libye sont arrivés à l'aéroport militaire de Rome, le 22 décembre 2017.
Arrivées et demandes d'asile en baisse en 2017 en Europe :

L’année 2017 a vu une baisse globale des arrivées via la Méditerranée en Europe. Selon l’Organisation internationale des migrations (OIM), 171 635 personnes sont arrivées en Europe en empruntant l’une des routes de la Méditerranée, contre 363 504 en 2016, soit plus de deux fois moins. L’Italie reste le point d’entrée européen principal, comptant plus de 70% des arrivées, soit près de 120 000 personnes. La Grèce enregistre une baisse importante des arrivées : 29 595 personnes ont atteint son territoire, contre plus de 173 000 l’an dernier. Seule l’Espagne double son nombre d’arrivées, avec près de 27 000 personnes (21 500 par la mer et 5 500 via Ceuta et Melilla).

Le nombre de morts en mer a lui aussi chuté, passant de 5 143 victimes en 2016 à 3 116 en 2017. La route méditerranéenne centrale, vers l’Italie, reste la plus meurtrière avec presque 3 000 morts enregistrés sur l’ensemble de 2017.

EUROPE, TERRE D'ASILE

La liberté d'accès à la demande d'asile aux frontières de l'Europe doit rester un droit, et un droit effectif

Par Alain Le Cléac'h, Membre du Conseil d'administration de France terre d'asile

Ainsi la protection des frontières de l’Europe ne permettrait plus aux demandeurs d’asile de se rendre directement dans un pays de l’Union ! Il leur faudrait désormais passer par les camps du HCR implantés dans les pays de transit limitrophes de l’espace européen et attendre que les pays européens veuillent bien s’intéresser à leur sort ?

Avant de nous interroger sur notre implication dans cette nouvelle forme de traitement de la demande d’asile nous devons faire le constat d’un échec collectif de grande ampleur. La mondialisation des échanges n’a jamais été aussi développée, elle concerne l’information, les capitaux les biens et les services, les connaissances et d’une façon spectaculaire la circulation des  personnes. Plus d’un milliard de personnes ont visité un pays étranger en 2016 pour différents motifs sans entraves particulières.

Dans ce contexte l’Europe n’a pas trouvé d’autres solutions durables que d’ériger des ‘’murs’’ pour stopper une catégorie d’humains qu’elle ne souhaite pas recevoir sur son territoire en trop grand nombre. Ce sont ceux dont la vie est tellement impossible là où ils ont eu le malheur de naître ou d’échouer, ceux-là qui sont prêts à tout risquer y compris leur vie ou celles de la famille qui les accompagne, pour vivre libre et décemment dans des pays qui prônent la liberté, l’égalité et la fraternité.

Pour lire l'intégralité de la tribune, cliquez ici.

EN FRANCE

 
le cap des 100 000 demandes d’asile a été dépassé
© Sonia Kerlidou, Plateforme d'accueil pour demandeurs d'asile de Rouen

En 2017, le cap des 100 000 demandes d’asile a été dépassé

Les premiers chiffres de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) sont tombés en ce début d'année 2018. L'année passée comptabilise plus de 115 000 décisions prises par l'Office qui ont placé 43 000 personnes sous protection au titre du statut de réfugié ou de la protection subsidiaire.

Les objectifs pour 2018 sont quant à eux axés sur la réduction des délais de procédure, qui sont aujourd'hui d'environ trois mois.

 

Actualités juridiques

Conseil d’État, arrêt n°401585 du 16 octobre 2017

La protection subsidiaire accordée pour les personnes devant passer par des zones de violence pour rejoindre leur région d’origine.

Dans cette arrêt, le Conseil d’État rappelle que la protection subsidiaire ne bénéficie pas uniquement aux personnes venant d’une région où il existe un degré de violence généralisée résultant d’un conflit armé tel que la présence d’un civil sur ce territoire l’expose à des risques sérieux pour sa vie ou sécurité. Elle doit aussi être accordée aux personnes qui pour rejoindre leur région d’origine, sont nécessairement contraintes de traverser une telle zone et dont ce seul passage, même temporaire, les expose à des menaces. En l’espèce, le Conseil d’État a estimé que la CNDA avait commis une erreur de droit en relevant que l’intéressé, pour rejoindre sa ville natale, devait passer par Kaboul, ville exposée à la violence sans analyser si elle était suffisamment élevée pour qu’un simple passage lui fasse risquer sa vie. Il a donc annulé la décision et renvoyé l’affaire devant la CNDA. 

LA PHOTO DE LA NEWSLETTER

Accéleration des procédures d'accueil des réfugiés
© Philippe Huguen / AFP / Calais - 12 janvier 2018
Après la venue d'Emmanuel Macron à Calais où il a confirmé sa politique d'asile ainsi que sa volonté de fermeté quant aux reconduites aux frontières, le 35ème sommet franco-britannique s'est tenu le jeudi 18 janvier 2018. Le Président français et la Première ministre du Royaume-Uni y ont signé un nouveau texte prévoyant, entre autres, une accéleration des procédures d'accueil des réfugiés et plus particulièrement des mineurs isolés étrangers.
   

À DÉCOUVRIR

 
 

Une saison en France

À VOIR : Une saison en France

Le film de Mahamat-Saleh Haroun retrace le parcours d’Abbas qui a fui la guerre en Centrafrique pour bâtir une nouvelle vie en France avec ses deux enfants. La première étape de sa reconstruction est sa demande d’asile. En attendant d’obtenir le statut de réfugié, le quotidien d’Abbas s’organise : ses enfants sont scolarisés et il travaille sur un marché où il rencontre Carole. L’intégration est son maître mot mais son quotidien bascule à la réception d’une lettre recommandée : une obligation de quitter le territoire français.

 
 

Nous voulons juste vivre - Adel et Hadil Hussein

À LIRE : "Nous voulons juste vivre" d'Adel et Hadil Hussein

En 2011, la guerre civile éclate en Syrie. Pris dans une spirale de violence qui les dépasse, des milliers de citoyens fuient leur pays. Parmi eux, Adel et Hadil, deux Kurdes. Malgré leur connaissance des difficultés de l’exil et malgré la peur omniprésente, ils décident de partir vers l’Europe avec la promesse d’une nouvelle vie loin de la guerre. C’est donc guidé par l’envie de vivre comme des citoyens et l’espoir d’une vie sereine que ce jeune couple entame leur périple.
Grâce à leur collaboration avec Célia Mercier, ils racontent aujourd’hui leur histoire dans ce livre.

 
 

 Atelier De Conversation

À VOIR : "Atelier de conversation"

Les personnes qui arrivent en France cherchent à apprendre le français pour s’intégrer et se construire un avenir sur place. Or la perspective de se risquer à parler cette nouvelle langue en effraye plus d’un. La bibliothèque publique d’information au Centre Pompidou de Paris, réunit chaque semaine des personnes venant des quatre coins du monde autour d’un objectif : parler français et le faire ensemble.

Le film Atelier de conversation de Bernhard Braunstein, qui sort au cinéma le 07 février 2018, nous fait entrer dans ce cercle qui abrite de riches échanges et est ponctué très souvent par des sourires voire des éclats de rires.

 
 

RÉSEAUX SOCIAUX

Suivez-nous
Facebook  Twiter  Linkedin  Youtube

AGENDA

SÉMINAIRE
"Les migrations pour quel monde ?", du 9 au 11 février 2018 au Collège des Mondes Possibles, à Deauville.

Les départs d’hommes, de femmes, de mineurs augmentent considérablement et les raisons de ces exils se diversifient. Face à ces migrations, les sociétés paraissent être prises de court : Comment réagir ? Réguler ? Accompagner ? Accueillir ? Souligner d’un trait les frontières ? Dresser des murs ?

Le Collège propose de s’interroger sur les tenants et aboutissants de ce phénomène international en compagnie notamment de l’ex-Premier ministre Bernard Cazeneuve, du DG de l'OFII Didier Leschi et du DG de France terre d’asile, Pierre Henry.

EXPOSITION :

"Plus près", du 27 janvier au 24 février 2018, à la galerie Les filles du calvaire.

Voyagez d'une rive à l'autre de la Méditerranée et découvrez certains chemins de l'exil à travers les photographies de Samuel Gratacap.

LE CHIFFRE

73 689

C'est le nombre de premières demandes d'asile, hors mineurs accompagnants, déposées en France en 2017, selon les premières données du rapport annuel de l'Ofpra.

NOS OFFRES D'EMPLOI

Voir toutes les offres

NOS FORMATIONS

La prise en charge des mineurs isolés étrangers en France

Découvrez nos prochaines formations dans le guide formation 2017/2018

Voir toutes les formations

BÉNÉVOLAT

Devenir bénévole

FRANCE TERRE D'ASILE EN RÉGION

Rechercher un centre

PUBLICATIONS DE FRANCE TERRE D'ASILE

lettre 81

Les voies d'accès sûres et légales pour les réfugiés

Le 28 août dernier, Emmanuel Macron confirmait l’engagement de la France de réinstaller 10 000 réfugiés d’ici 2019, dont 3 000 depuis le Niger et  le Tchad. Cependant, est-ce que ces engagements vont s’inscrire dans la durée ? Réinstallation avec le HCR, visas et admissions humanitaires, réunification familiale et plus récemment encore parrainage privé, le développement de ces voies d’accès à l’asile est désormais promu par tous les acteurs.

Le numéro 81 de la lettre de l'asile et de l'intégration fait le point sur les voies d'accès sûres et légales pour les réfugiés.

th Couverture lettre asile integration 82

L'apprentissage de la langue

L’enjeu de l’apprentissage de la langue est devenu une préoccupation centrale pour les acteurs impliqués dans la politique d’intégration des réfugiés en France. La formation linguistique est également abordée de manière hététogène à travers l'Europe.

Le numéro 82 de la lettre de l'asile et de l'intégration fait le point sur l'apprentissage de la langue en France et en Europe.

Toutes nos publications

ESPACE MULTIMÉDIA

À (ré)écouter 
Migrants : « On ne peut pas demander aux travailleurs sociaux de faire un travail de police », émission "Sénat 360", de Public Sénat, 18 décembre 2017.

Alors que le ministère de l’Intérieur et le ministère de la cohésion des territoires l’ont signé, la circulaire « Asile et immigration » provoque la colère et l’inquiétude des associations d’hébergement d’urgence.  Pierre Henry, directeur général de France terre d’asile dénonce le projet du gouvernement et pointe « une grave atteinte aux droits fondamentaux ».

 À (ré)écouter :

Immigration: la France fermée?, émission News et Compagnie, de BFMTV, jeudi 11 janvier 2018

Pierre Henry, Directeur général de France terre d'asile, Aurélien Taché, député LREM du Val d'Oise en charge d'un rapport sur l'intégration des réfugiés, Thierry Arnaud, chef du service politique de BFM TV, et Matthieu Aron, directeur adjoint de la rédaction de l'Obs échangent sur la politique migratoire du gouvernement, suite à la 2e rencontre des associations avec le Premier ministre dans le cadre du projet de loi asile-immigration.

À (ré)écouter :

France terre d'asile : le gouvernement "a une approche qui n'est pas la bonne" sur l'immigration, matinale de Raphaëlle Duchemin, Europe 1, 11 janvier 2018.

Au micro d'Europe 1, Pierre Henry, DG de France terre d'asile commente les grandes lignes du projet asile-immigration qui ont été envoyées aux associations par le gouvernement.  Il soulève une "infinie maladresse" face à l'objectif de mieux reconduire, plus reconduire et reconduire immédiatement". Il appelle à un changement d'approche pour "inverser les priorités" et assurer un "dispositif d'accueil digne et vertueux".

VEILLES EUROPE

CONTACTEZ-NOUS

Contactez-nous
Pour vous désabonner de notre newsletter, cliquez ici

Conformément aux articles 38 et 40 de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Vous pouvez exercer ce droit nous contactant ici

<!--[if gte mso 9]>