Main menu

Newsletter n°65 - Octobre 2013

newsletter-65

La marche des "Beurs", un rendez-vous manqué


Trente ans après la « marche pour l’égalité et contre le racisme », débutée mi-octobre 1983 à Marseille, on pourrait croire qu’avec Samia Ghali le temps avait fait son œuvre et l’égalité républicaine beaucoup de progrès. Qui n’aimerait en effet tenir comme juste symbole d’égalité la tentative d’assaut de la deuxième ville de France par une fille d’Algériens ? Qui n’aimerait se dire que l’objectif de la marche des « Beurs »- et ce, quel que soit le résultat du très complexe vote marseillais - avait fini par aboutir, même s’il avait fallu attendre trente ans ? Mais la réalité a ses leurres médiatiques : ils viennent comme des bonus cacher le quasi désert d’élus issus de l’immigration de l'ancien empire.

Cette absence de représentativité électorale en dit long sur l’échec en matière d’égalité des chances dans de nombreux domaines. La faillite est patente et le réveil chaque jour plus brutal. À la génération d’enfants d’immigrés crapahutant hier de Marseille à Paris pour demander l’égalité en droit, a succédé une nouvelle génération pour une large partie toujours exclue de fait. Elle reste à la marge, à côté du travail, de la réussite scolaire, du logement, de la représentation.

Les gouvernements se sont succédé depuis 30 ans en laissant les inégalités se creuser et les exclusions urbaines et sociales s’enraciner. Il est plus qu’urgent que l’appel, mal compris et/ou mal entendu hier, le soit aujourd’hui avec des politiques publiques à la mesure de la demande. 

Rappelons-nous qu’en 1983, tandis que les « Beurs » entamaient leur marche, la France se réveillait avec une gueule de bois d’un genre nouveau : le front national siégeait pour la première fois à la mairie de Dreux. En 2013 l’histoire bégaye à Brignoles et de funestes idées s’étendent  à tout le territoire. Le temps presse. Le rendez-vous avec l’égalité ne doit plus s’en remettre à la promesse, mais à l’action. Avant qu’une nouvelle gueule de bois ne nous plonge dans le  coma.

Pierre HENRY, Directeur général de France terre d'asile

 

En bref

Dans le monde

Les migrations : facteur de développement

ocu2013 
©
o-c-u.org

À l'occasion du Dialogue de haut niveau sur les migrations internationales et le développement à New York, retrouvez l'interview de Catherine de Wenden, chercheuse au CNRS et spécialiste des migrations.
Elle rappelle que les migrations, qui ont toujours existé et vont se poursuivre, représentent une véritable opportunité de développement.

En Europe

 L'UE doit assumer sa responsabilité envers les Syriens

refugie-syriens
© Osman Orsal / Reuters

Face à la crise syrienne, l’Europe  s'avère incapable de mener des actions de solidarité envers les réfugiés syriens à la hauteur du drame humanitaire. Mais l'urgence et l'ampleur de la situation rend l'immobilisme de l'Europe chaque jour en peu plus inacceptable.


En France

L'intégration est un temps long
photo-rom
©
Giacomo Pirozzi/ UNICEF

 
Le travail d'intégration s'inscrit dans le temps long, ce qui ne coïncide pas avec l'agenda médiatique... Pierre Henry aborde dans cette interview la question de l'intégration des Rom, la possibilité d'un corridor humanitaire avec la Syrie et le récent naufrage à Lampedusa.

À découvrir

 Logo MDM TXT 1

 

 mdm-img

 

 

 

 

dico



LANCEMENT DU SITE DE LA MAISON TUNISIENNE DU DROIT ET DES MIGRATIONS

Destinée à soutenir la société civile tunisienne dans la défense des droits des migrants, la Maison du droit et des migrations à Tunis lance maison-migrations.tn, site d'information sur les activités de la société civile tunisienne, ressource sur les droits des migrants, et d'actualités sur les migrations en Tunisie.

www.maison-migrations.tn

 

DICTIONNAIRE DES ÉTRANGERS QUI ONT FAIT LA FRANCE

"Étranger. À expulser." Voila ce qui était inscrit sur le carnet d'écrou du résistant franco-polonais George Charpak, avant d'être envoyé à Dachau. Il fut naturalisé des années plus tard et récompensé en 1992 par le prix Nobel de physique.
Un exemple parmi d'autres dans ce dictionnaire des étrangers qui ont fait la France, sous la direction de Philipe Ory, aux éditions Robert Laffont.

 

 


benevoles-37

Dans le cadre de ses activités à Calais, France terre d'asile recherche des bénévoles : interprètes, accompagnement social et juridique (accueil, accompagnement à la préfecture, au Pôle emploi, aide à la rédaction de récit de vie...).

   
Nous rejoindre sur Facebook
Nous rejoindre sur Facebook Suivez les actualités de France terre d'asile
Nous rejoindre sur Facebook Rejoignez la page officielle de Pierre Henry
 
AGENDA

Le 17 octobre 2013

C'est la Journée mondiale du refus de la misère. Elle associe les plus démunis aux citoyens et aux responsables publics afin de rappeler que la misère est une violation des droits de l'Homme, qu'elle n'est pas fatale et peut être vaincue. Des évènements sont organisés un peu partout en France et à travers le monde.

Le 25 octobre 2013

Retrouvez le programme du  colloque "Pour un partenariat fort et équilibré en matière de circulation dans l’espace euro-méditerranéen : État des lieux, enjeux, perspectives." organisé à Tunis par France terre d'asile et la Maison tunisienne du droit et des migrations.

Les 7 et 8 novembre 2013

La FNARS organise les Journées du travail social à Valence sur le thème : « Évolution des précarités : R-évolution du travail social ? ». Elles seront l'occasion de préparer les contributions aux États généraux du travail social en 2014.

Nos emplois

Consultez sur notre site
toutes les offres d'emploi de
France terre d'asile 

Nos formations

Découvrez les formations
de France terre d'asile

guide2013-2014
Calendrier détaillé des formations 2013-2014

Publications

Découvrez toutes nos
publications

s'abonner aux publications de france terre d'asile
Faire un don

Soutenez notre association

france terre d'asile en région

Centre d'accueil en France

Rechercher un centre

Espace multimédia
toutes nos vidéos

Voir toutes
les vidéos

Sur les ondes

 

Contactez-nous

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Inscription ou désinscription
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.