Main menu

La Grèce va reloger quelque 4 000 mineurs isolés qui vivent dans des camps surpeuplés

info migrant

Le Premier ministre grec a annoncé dimanche que quelque 4 000 mineurs isolés étrangers vivant dans les camps surpeuplés des îles de la mer Égée allaient être réinstallés dans des logements où "ils pourront vivre et seront nourris".

Le gouvernement grec multiplie les annonces sur la situation des migrants dans le pays. Après avoir annoncé la semaine dernière que les camps des îles de la mer Égée allaient être transformés en centre de rétention, le Premier ministre a fait une nouvelle déclaration dimanche 24 novembre.

Dans un communiqué, Kyriakos Mitsotakis promet de reloger 4 000 mineurs isolés étrangers résidant sur les îles grecques dans des "conditions misérables". Ils seront réinstallés dans des logements où "ils pourront vivre et seront nourris", a déclaré le Premier ministre grec.

Cette initiative, baptisée "No child alone" ("Aucun enfant seul"), s’inscrit dans le cadre d’un programme de protection des mineurs non accompagnés victimes de "l’exploitation et de la criminalité".

"La crise des migrants est une blessure que nous pouvons guérir immédiatement nous-mêmes. Notre civilisation, notre humanité, nos sensibilités et tradition nous l’imposent", a affirmé le Premier ministre conservateur dans un communiqué.

Vendredi, Kyriakos Mitsotakis avait annoncé qu’il n’avait pas réussi à convaincre ses partenaires de l’Union européenne (UE) d’accepter d’accueillir quelque 3 000 mineurs migrants non accompagnés.

Quatre ans après le pic de la crise migratoire en 2015, la Grèce est redevenue cette année la principale porte d’entrée des demandeurs d’asile en Europe.

Plus de 37 000 personnes s’entassent actuellement dans les cinq hot-spots de Lesbos, Samos, Chios, Leros et Kos, en mer Égée, pour une capacité théorique de seulement 6 200, selon les derniers chiffres du gouvernement.

Kyriakos Mitsotakis a récemment accusé l’UE de considérer la Grèce et les autres pays d’entrée en Europe comme "des parkings bien commodes pour les réfugiés et les migrants".

 

InfoMigrants, publié le : 25/11/2019

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir