Main menu

Le 115 devra transmettre la liste des réfugiés hébergés à l'OFII

le figaro


Le 115 pourrait bientôt devoir transmettre les noms des réfugiés qu'il héberge à l'OFII, l'Office français de l'immigration et de l'intégration : c'est ce que prévoient, selon une journaliste du Monde , par le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, et Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires.

 

Le projet d'instruction interministérielle prévoit d'amplifier la communication entre la plateforme d'urgence et l'OFII. Le 115 devra notamment «communiquer mensuellement à l’OFII la liste des personnes hébergées dans un dispositif d’hébergement d’urgence», qu'il s'agisse de demandeurs d'asile ou de réfugiés. L'OFII et le 115 devront ensuite plancher ensemble sur leurs situations.

Toujours selon Le Monde, qui a pu consulter le texte, le nouveau projet d'instruction prévoirait également le transfert des «dublinés» vers le pays où ils ont été enregistrés en premier lieu. Et planifierait le retour des déboutés du droit d'asile. Des mesures qui inquiètent déjà les associations, dont la Fédération des acteurs de la solidarité (FNARS), réunissant 870 associations et organismes de lutte contre l'exclusion.

 

Circulaire Collomb

La circulaire Collomb, signée en décembre 2017, prévoyait déjà le déplacement d'équipes dans les structures d'hébergement d'urgence pour recueillir des informations. Mais le Conseil d'État, saisi par 28 associations, avait alors insisté sur la nécessité d'obtenir l'accord des gestionnaires des centres et des personnes hébergées pour exécuter ce recensement.

En février 2018, la FNARS notait déjà que suite à la mise en place de la circulaire Collomb, «les personnes sans abri n'[avaient] plus confiance dans l’action menée par le secteur et certaines [refusaient] toute demande au 115/SIAO ou de discuter avec les équipes des maraudes, des accueils de jour et plus largement avec les intervenants sociaux qui tentent de leur apporter une aide».

 

Par Le Figaro Publié le 29/06/2019 à 16:04

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir