Main menu

Pierre Henry dénonce la "prise d’otage" des migrants en Libye

Deux groupes de migrants étaient à bord de deux embarcations jeudi, au large de la Libye. Un des bateaux a coulé. Il y aurait plus de 110 disparus. 135 autres migrants ont été secourus par des gardes côte italiens, mais le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini refuse de les laisser débarquer avant d'obtenir un accord de répartition de ces migrants dans d'autres pays européens.

Pierre Henry, directeur général de France terre d’asile, dénonce l'immobilisme des États européen, dont sont victimes ces migrants.

ITW TV5monde min

POUR VOIR L'INTÉGRALITÉ DE LA VIDÉO, CLIQUEZ ICI 

TV5Monde, 26 JUIL 2019

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir