Main menu

"Il était en train de mourir, on a couru directement" : à Mayenne, des migrants ont sauvé un homme de la noyade

europe1

Samedi dernier, à Mayenne, quatre réfugiés, dont deux demandeurs d’asile guinéens, ont porté secours à un homme en train de se noyer. Les associations réclament leur régularisation.


C'était un sauvetage in extremis. Samedi en fin d’après-midi, deux jeunes Guinéens, arrivés en France il y a quelques mois, se promènent à Mayenne quand ils voient un homme trébucher et tomber dans la rivière. L'homme de 51 ans s'enfonce dans l'eau froide et semble déjà inerte quand l’un des deux demandeurs d'asile, Aboubakar, plonge. "Il était en train de mourir", raconte le jeune homme à Europe 1. "On a couru directement. On voulait le sauver."

Les réfugiés doivent s'y mettre à quatre pour sortir le miraculé de l'eau. Le quinquagénaire est alors en urgence absolue mais désormais sain et sauf et hors de danger, en grande partie grâce à toute la bande d'Aboubakar.

 

"Montrer une autre facette des migrants"

Cet acte de courage, les associations veulent le voir récompensé. "C’est aussi montrer une autre facette des migrants. Ils ont montré là qu’ils étaient aussi très soucieux de leur voisin, qu’ils ne connaissaient pas", relève Jean-Pierre Le Bonhomme, le responsable local de l’action sociale, qui réclame un examen minutieux de la demande d’asile des deux sauveurs. "Ce serait une manière de récompenser, en tout cas de prendre en considération leur situation de demande d’asile et peut-être de l’étudier de manière un peu plus pointue."

Forcément, l’affaire, - qui n’est pas sans rappeler l’acte héroïque de Mamoudou Gassama, un sans-papiers malien avait obtenu la nationalité française après avoir sauvé un enfant suspendu dans le vide - a fait naître l'espoir d'une régularisation. La préfecture de Mayenne pourrait en tout cas étudier le dossier des deux jeunes Guinéens dans les jours à venir.

Europe 1, publié le 16/10/2019, par Hélène Terzian, édité par R.D.