fbpx
Main menu

Canada: des associations vont subir des compressions budgétaires

Des organismes passent au rouleau compresseur

Citoyenneté et Immigration Canada annonce que plus de 35 organismes d'aide aux immigrants en Ontario vont subir d'importantes compressions budgétaires du fédéral.

Au moins 10 de ces organismes qui aident les nouveaux arrivants à s'installer dans la région torontoise devront carrément se passer du financement d'Ottawa.

Le ministre fédéral de l'Immigration, Jason Kenney, soutient que les autres provinces canadiennes ont besoin de plus d'argent pour être en mesure de mieux accueillir les nouveaux arrivants. D'après Ottawa, l'Ontario accueille 55 % des nouveaux arrivants au pays, mais la province reçoit 63 % du financement qui leur est consacré.

Les compressions annoncées par le gouvernement fédéral, qui sont de l'ordre de 53 millions de dollars, touchent également les autres provinces canadiennes. L'Ontario est cependant la province qui est de loin la plus touchée, avec des compressions de 45 millions de dollars.

Rappelons que pour de nombreux organismes, les subventions provenant d'Ottawa représentent plus de la moitié de leur budget de fonctionnement.

Des députés libéraux en colère

Une dizaine de députés libéraux du Grand Toronto ont dénoncé jeudi matin lors d'une conférence de presse la décision du gouvernement conservateur d'exercer des compressions dans le budget de ces organismes.

« C'est contre toutes les choses que nous avons faites ensemble comme pays et ça n'a pas de bon sens! » — Bob Rae, porte-parole du PLC en matière d'affaires étrangères

« Nous disons clairement à M. Kenney et à M. Harper: "Écoutez, c'est possible pour les gouvernements de faire des décisions, mais c'est possible pour les gouvernements de changer des décisions" », a ajouté M. Rae.

De son côté, le ministre ontarien de l'Immigration, Eric Hoskins, a d'ores et déjà demandé une rencontre avec son homologue fédéral pour tenter de le faire revenir sur sa décision.

Radio Canada, le 23/12/2010