Main menu

L’EFFET DE LA RÉTENTION ADMINISTRATIVE SUR LES PARCOURS MIGRATOIRES : UNE ILLUSION ?

L’EFFET DE LA RÉTENTION ADMINISTRATIVE SUR LES PARCOURS MIGRATOIRES : UNE ILLUSION ?

 

 

CS36

 

Une étude de la Clinique de l’École de Droit de Sciences Po et de France terre d’asile

 

Cette étude qualitative, qui se repose sur des entretiens approfondis avec vingt huit personnes ayant été enfermées en centres de rétention en France ou en Europe, s’intéresse à l’effet de la rétention administrative sur les parcours migratoires, en particulier quant à l’incitation à quitter la France et quant à la dissuasion pour l’avenir.
L’étude questionne l’utilité de la rétention et démontre les déséquilibres non nécessaires que cette institution crée au détriment du respect des libertés fondamentales. L’étude souligne que pour les participants, l’existence et l’expérience de la rétention n’ont eu que peu ou pas d’impact sur leur départ et que le retour est généralement perçu comme inenvisageable.


Cette étude a été réalisée dans le cadre d’un partenariat entre la Clinique de l’École de Droit de Sciences Po et France terre d’asile.

 

Télécharger l'étude

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir