Main menu

L'Espagne applaudit sa collaboration avec le Maroc pour stopper l'immigration clandestine

  L'Espagne applaudit sa collaboration avec le Maroc pour stopper l'immigration afin de lutter contre les réseaux de passeurs au large des côtes espagnoles et marocaines.   Le gouvernement espagnol réitère sa confiance envers le Maroc en matière de lutte contre le trafic de migrants dans le Détroit de Gibraltar. La ministre de la Défense, par intérim, Margarita Robles, a annoncé faire confiance au...

Hidalgo va faire «deux propositions» de sites à l'Etat pour héberger les migrants à Paris

  La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé mardi qu'elle allait faire au préfet «deux propositions» de sites où héberger les migrants, et menacé d'une action en justice pour «carence» et «inaction de l'Etat» en matière de mise à l'abri. «Je vais écrire au préfet pour lui faire deux propositions» de sites ayant «une capacité importante», a déclaré à des journalistes Anne Hidalgo, qui se déplaçait dans le...

À Marseille, des annonces de logement sur Le Bon Coin interdites aux "titres de séjour"

DISCRIMINATIONS - Dans des annonces publiées sur le Bon Coin et repérées par LCI lundi 6 mai, deux propriétaires annoncent refuser les personnes avec un titre de séjour, en toute illégalité. Sur le site du Bon Coin, trois annonces ont été publiées ces derniers jours pour deux locations différentes sur Marseille. Entre les descriptifs des pièces et le montant du loyer, les propriétaires ont...

Réforme de l'Aide sociale à l'enfance : du consensus à la désillusion à l'Assemblée

Pour éviter que les jeunes placés ne se retrouvent à la rue à leur majorité, la proposition de loi LREM entendait rendre leur prise en charge obligatoire par les départements jusqu'à 21 ans. Mais le texte a été amendé et dénaturé lors de son examen mardi à l'Assemblée. Mardi soir, l’Assemblée nationale a adopté en première lecture la proposition de loi «visant à renforcer l’accompagnement des...

France : ces deux dernières années, moins de 15 % des dublinés ont été transférés vers un autre pays européen

Dans un rapport au vitriol sur la "machine infernale" du système Dublin, la Cimade a rappelé que les transferts de demandeurs d’asile dublinés - appelés "expulsions intra européenes", par l’ONG - étaient particulièrement bas. En 2017, le taux de transfert était de moins de 10 % en France. En 2018, il était de 12%.   Selon les données Eurostat, la France a transféré environ 2 600 dublinés en 2017 vers...