Main menu

Imbroglio européen autour du sort des 107 migrants à bord de l’« Open-Arms »

  Madrid se propose d’accueillir le navire humanitaire mais celui-ci, bloqué au large de Lampedusa, est trop loin de la côte espagnole. Paris s’est engagé à accueillir 40 migrants, s’ils parviennent à accoster.   C’est une scène de désespoir qui a très vite circulé sur les réseaux sociaux. On y voit quatre hommes en gilet de sauvetage orange nager vers la côte de l’île italienne de Lampedusa, située à...

Méditerranée : 251 migrants secourus en moins de 3 jours par l'Ocean Viking

Après un premier sauvetage de 85 personnes vendredi, un deuxième sauvetage de 85 personnes samedi matin, le navire humanitaire de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières a secouru ce dimanche 81 migrants au large de la Libye. L'Ocean Viking compte désormais à son bord 251 migrants. Plus de 250 personnes secourues en moins de 72 heures. L'Ocean Viking, le navire humanitaire de SOS...

Premier sauvetage de l'Ocean Viking au large de la Libye

C'est la première fois, ce vendredi, que l'Ocean Viking, le navire humanitaire des ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, porte secours à des migrants en mer Méditerranée. Quatre-vingt cinq migrants, dont cinq femmes et quatre enfants sont actuellement à bord.   SOS Méditerranée a annoncé sur Twitter vendredi 9 août que l'Ocean Viking avait terminé "le sauvetage d'une embarcation...

La carte bancaire des demandeurs d'asile au coeur d'une controverse

L'Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII) a repoussé à l'automne l'entrée en vigueur d'une réforme de la carte bancaire des demandeurs d'asile, après une controverse suscitée par les acteurs sociaux qui y voient un moyen de "pourrir la vie" des nouveaux arrivants.   Annoncée au creux de l'été, le 23 juillet, par un courriel aux gestionnaires d'établissements d'accueil de...

Frontex accusé de cautionner les maltraitances sur des migrants

Une enquête menée par des médias européens pointe l'implication de Frontex, l'agence chargée des frontières extérieures de l'Union européenne, dans des actes de maltraitance commis sur des migrants par des garde-frontières en Bulgarie, en Hongrie et en Grèce. Frontex s'est défendu en expliquant qu'il “n'a pas autorité sur le comportement des polices [...] locales”. Ce sont des révélations...