Main menu

Le 115 devra transmettre la liste des réfugiés hébergés à l'OFII

Le 115 pourrait bientôt devoir transmettre les noms des réfugiés qu'il héberge à l'OFII, l'Office français de l'immigration et de l'intégration : c'est ce que prévoient, selon une journaliste du Monde , par le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, et Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires.   Le projet d'instruction interministérielle prévoit d'amplifier la...

Rétention : des associations dénoncent «une politique inacceptable» dans une lettre à Castaner

Plus de vingt organisations liées à la défense des droits des étrangers s'indignent de «la disproportion des moyens utilisés» pour placer en rétention et expulser les personnes en situation irrégulière. Avec leurs cours grillagées, ces centres ressemblent un peu à des prisons, puisqu’on n’a pas le droit d’y entrer et d’en sortir à sa guise. Mais les personnes qui y sont placées n’ont commis...

"Je vais entrer dans les eaux italiennes", décide, épuisée, la capitaine du Sea Watch 3

  "Ils n’en peuvent plus, leurs vies sont plus importantes que les jeux politiques". La capitaine allemande du Sea Watch 3, Carola Rackete, s'est adressée aux médias sur Twitter et au journal italien La Repubblica pour annoncer que son navire - avec 42 migrants à bord - allait entrer de force dans les eaux italiennes. Le Sea Watch 3 erre depuis 13 jours en mer en attendant le feu vert de...

"L'humanité est en train de quitter l'Union européenne", s'alarme France terre d'asile

  L'association s'inquiète du sort des migrants alors que le navire Sea-Watch a forcé le blocus des eaux territoriales italiennes pour tenter de débarquer 42 personnes. "L'humanité est en train de quitter l'Union européenne", s'est alarmé mercredi 26 juin sur franceinfo Pierre Henry, le délégué général de France terre d'asile, alors que le navire humanitaire Sea-Watch a forcé le blocus des eaux...

131 réfugiés évacués depuis la Libye vers le Niger, au milieu du conflit en cours à Tripoli

  Un groupe de 131 réfugiés a été évacué hier soir hors de la Libye vers le Niger et le centre de transit géré par le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, dans le cadre du Mécanisme de transit d’urgence (ETM).   Les personnes évacuées sont originaires de l’Érythrée, de la Somalie et du Soudan. Parmi elles se trouvaient 65 enfants de moins de 18 ans. Certaines personnes de ce groupe étaient...