Main menu

Migrants: trois nouveaux centres d'accueil vont ouvrir à Paris

  Trois nouveaux centres d'accueil pour migrants vont ouvrir à Paris à partir d'octobre pour héberger des réfugiés et des demandeurs d'asile, a annoncé ce lundi le préfet de région, Michel Cadot, lors d'une conférence de presse.   « Un deuxième CAES (Centre d'accueil et d'examen des situations) va ouvrir début octobre boulevard Ney, dans le 18e arrondissement, dans un bâtiment SNCF vide, pour...

Migrants en Méditerranée : le « Sea-Watch 3 » accoste à Lampedusa malgré le refus du gouvernement, sa capitaine arrêtée

  La capitaine, Carola Rackete, a pris les devants et décidé d’accoster, dans la nuit de vendredi à samedi. Elle a été arrêtée pour aide à l’immigration clandestine. Soixante heures après avoir déclaré l’état d’urgence, le bateau humanitaire Sea-Watch 3 est entré dans le port de Lampedusa et sa capitaine, Carola Rackete, qui avait forcé le blocus des eaux territoriales italiennes, a été arrêtée...

Rétention : des associations dénoncent «une politique inacceptable» dans une lettre à Castaner

Plus de vingt organisations liées à la défense des droits des étrangers s'indignent de «la disproportion des moyens utilisés» pour placer en rétention et expulser les personnes en situation irrégulière. Avec leurs cours grillagées, ces centres ressemblent un peu à des prisons, puisqu’on n’a pas le droit d’y entrer et d’en sortir à sa guise. Mais les personnes qui y sont placées n’ont commis...

Le 115 devra transmettre la liste des réfugiés hébergés à l'OFII

Le 115 pourrait bientôt devoir transmettre les noms des réfugiés qu'il héberge à l'OFII, l'Office français de l'immigration et de l'intégration : c'est ce que prévoient, selon une journaliste du Monde , par le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, et Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires.   Le projet d'instruction interministérielle prévoit d'amplifier la...

"L'humanité est en train de quitter l'Union européenne", s'alarme France terre d'asile

  L'association s'inquiète du sort des migrants alors que le navire Sea-Watch a forcé le blocus des eaux territoriales italiennes pour tenter de débarquer 42 personnes. "L'humanité est en train de quitter l'Union européenne", s'est alarmé mercredi 26 juin sur franceinfo Pierre Henry, le délégué général de France terre d'asile, alors que le navire humanitaire Sea-Watch a forcé le blocus des eaux...