Main menu
Veille Europe L'actualité européenne sur l'asile et l'immigration vuepar France terre d'asile
16 au 31 mars 2019

Deux rapports, réalisés par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et par l’organisation Women’s Refugee Commission, soulignent qu’une grande majorité des migrants et des migrantes arrivés en Italie et en Espagne subissent des violences sexuelles au cours de leur voyage.

 Violences sexuelles le long des routes

© OIM

 

Sur les 1 300 personnes interrogées en Espagne en 2018 dans le cadre de l’étude de l’OIM, près de la moitié (48 %), dont une majorité d’hommes, déclare avoir été victime d’abus, d'exploitation et de maltraitance sur la route de la Méditerranée occidentale.

Le rapport de Women’s Refugee Commission se concentre sur le cas des hommes et jeunes garçons arrivés en Italie et souligne le caractère très répandu et quasi quotidien des violences sexuelles à leur encontre, notamment au sein des centres de détention libyens. Le rapport pointe aussi les lacunes de la prise en charge psycho-sociale des victimes en Italie.