fbpx
Main menu
Veille Europe L'actualité européenne sur l'asile et l'immigration vuepar France terre d'asile
du 1er au 15 novembre 2020

Le gouvernement italien a annoncé prévoir le déploiement de navires et avions au large des côtes tunisiennes pour pouvoir signaler aux autorités le départ d’embarcations transportant des migrants vers les côtes italiennes et ainsi réduire les arrivées en Italie.

27630132802 f5efca3314 c© Phil Downwing

 

La ministre de l’Intérieur italienne, Luciana Lamorgese, a annoncé lors d’une conférence de presse le 6 novembre le déploiement de moyens navals et aériens au large des eaux territoriales tunisiennes afin de limiter les départs en provenance de la Tunisie. Cette proposition fait partie d’un « plan opérationnel » plus global que l’Italie souhaite proposer à la Tunisie afin de « lutter contre l’immigration irrégulière ». 

Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur italien, plus de 27 000 migrants, dont 11 000 en provenance de Tunisie, sont arrivés en Italie par voie maritime du 1er janvier au 29 octobre 2020, contre 9 533 sur la même période l’année dernière. Sur la même période, le nombre de migrants en partance de Tunisie interceptés en mer est passé de 3 588 à 11 900, comme le montre un rapport du Forum Tunisien pour les droits économiques et sociaux.

Le 17 août dernier, le ministre des Affaires étrangères italien, Luigi di Maio, et la ministre de l’Intérieur s’étaient rendus dans la capitale tunisienne aux côtés des Commissaires européens Olivér Várhelyi et Ylva Johansson pour la conclusion d’un accord financier en faveur des autorités tunisiennes pour la gestion de ses frontières.

Voir ici notre article publié le 07/08/2020 sur la gestion de la saturation du centre d’accueil par le gouvernement italien.

 

Article publié le 12/11/2020