fbpx
Main menu

Coopération renforcée entre la Hongrie et la Serbie sur la migration illégale

Thématique : En bref

Le 15 avril, à l’occasion d’une session commune des gouvernements hongrois et serbe, le Premier ministre Viktor Orbàn s’est félicité du « geste magnifique » de la Serbie d’avoir accepté de construire une clôture le long de la frontière entre les deux pays. 

 Coopération renforcée entre la Hongrie et la Serbie sur la migration illégale© Creative Commons

La construction de la barrière, en 2015, avait pour objectif d’enrayer le flux de migrants irréguliers entre la Hongrie et la Serbie. Selon György Bakondi, conseiller à la sécurité intérieure du Premier ministre hongrois, le nombre de franchissements illégaux de la frontière serait passé de 391 000 en 2015 à 1 184 en 2017. 

S’adressant à des journalistes à Subotica, au nord de la Serbie à la frontière hongroise, Viktor Orbàn a ajouté que la Serbie tirait également profit d’une telle mesure, soulignant que si les migrants ne peuvent pas entrer en Hongrie, ils seront également moins nombreux à arriver en Serbie.