fbpx
Main menu

Des ONG espagnoles livrent de l’aide aux hotspots grecs

Thématique : En bref

Les autorités espagnoles ont finalement autorisé mardi 16 avril les bateaux des ONG Humanitarian Maritime Rescue Association (Salvamento Marítimo Humanitario ou SMH) et Proactiva Open Arms à quitter le port de Barcelone pour apporter de l’aide humanitaire aux migrants présents dans les îles de la mer Égée.

 Des ONG espagnoles livrent de laide aux hotspots grecs© Salvamento Marítimo Humanitario

 

Au début du mois, les autorités portugaises avaient accepté que le navire Aita Mari, de l’organisation SMH, livre sa cargaison humanitaire en Grèce. Pourtant, il avait dû rebrousser chemin le 14 avril au moment du passage du détroit de Gibraltar, et attendait depuis le feu vert des autorités espagnoles. Le navire Open Arms, affrété par l’ONG du même nom, était quant à lui immobilisé depuis janvier.

Les bateaux n’auront cependant pas l’autorisation de pénétrer dans la zone de sauvetage de la Méditerranée centrale, au risque de s’exposer à des amendes allant de 300 000 à 900 000 euros.

Voir notre dernière veille ici pour plus d’informations.