fbpx
Main menu

Méditerranée : naufrage le plus meurtrier de l’année au large de la Libye

Thématique : En bref

Jeudi 25 juillet, un bateau parti de Libye avec environ 400 personnes à son bord a chaviré en Méditerranée, coûtant la vie à au moins 150 migrants.

Article naufrage Libye

Pour Charlie Yaxley, porte-parole du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), « si le bilan de 150 morts est confirmé, [ce] naufrage sera la pire tragédie connue depuis mai 2017 ». Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), 145 personnes avaient été secourues et ramenées en Libye le lendemain, tandis que 110 autres étaient toujours portées disparues. De son côté, la marine libyenne évoquait 134 rescapés et 115 disparus.

Alors que 62 corps ont été repêchés par les gardes côtes libyens le lendemain du naufrage, environ 84 rescapés qui devaient être placés dans le centre de détention de Tadjourah ont été relâchés dans la ville, selon l’OIM. À la suite de la tragédie, le HCR a réitéré son appel en faveur du rétablissement des opérations de secours en Méditerranée. Il a également exhorté les gouvernements à reconnaître le rôle primordial des ONG de sauvetage en mer et à mettre fin à la détention des réfugiés et des migrants en Libye.