Main menu

Immigration. La France plus généreuse avec les réfugiés en 2016

 

Très exactement 85 726 demandes d’asile ont été enregistrées l’an dernier auprès de l’Ofpra, une hausse de 7,1 % par rapport l’année dernière. Néanmoins, ces chiffres restent très en deçà de ceux de l’Allemagne.

 

L’office français de protection des réfugiés et apatrides (OFRA) a publié son rapport annuel ce vendredi. L’institution fait état d’une hausse sensible du nombre de demandes d’asile déposée et acceptées par celle-ci. On est « loin d’un afflux massif », souligne cependant Pascal Brice, le directeur général de l’Office, en conclusion du rapport.

immigration la france plus genereuse avec les refugies en 2016

Des réfugiés font la queue devant la plateforme d'accueil de l'association France terre d'asile le 26 janvier 2017. | AFP

 

De même, la protection a progressé, puisque 38 % des demandeurs obtiennent désormais l’asile, « un record historique ». Ce taux n’était que de 20 % en 2013. Le taux de protection est « désormais comparable aux principaux pays d’accueil dans l’UE », souligne Pascal Brice dans sa conclusion, alors que la France est régulièrement accusée de ne plus être une terre d’accueil pour les réfugiés.

Par comparaison, l’Allemagne a reçu l’an dernier 722 000 demandes (soit 60 % des dossiers déposés dans l’UE), loin devant la France, selon les chiffres d’Eurostat.

Au ministère de l’Intérieur, on souligne régulièrement que l’effort concerne aussi l’hébergement, avec un doublement, à 40 000, du nombre de places en centres d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA) au cours du quinquennat.

 

Effort « sans précédent » mais « néanmoins insuffisant »

L’association La Cimade a cependant critiqué ces résultats puisque « seule la moitié des demandeurs d’asile » bénéficie de l’hébergement auquel il a droit, selon l’état des lieux de l’association publié fin mars.

Comme les autres pays européens, la France a vu arriver des migrants en provenance de pays en crise l’an dernier : Les pays d’origine des réfugiés sont le Soudan (6 163 demandes), l’Afghanistan (6 126), et la Syrie (6 085), cette année deux pays d’origine ont vu leur demande fortement augmenter, l’Albanie, qui a représenté 7 432 dossiers l’an dernier (un doublement sur un an), et ensuite Haïti (5 355).

L’année 2016 aura aussi été marquée, du point de vue de l’asile, par la « Jungle » de Calais où s’entassaient des milliers des personnes, et démantelée en octobre. Les migrants ont été orientés vers des CAO (centres d’accueil et d’orientation) en régions pour y demander l’asile.

 

Par Ouest France, le 07/04/2017

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir