Main menu

​Le Défenseur des droits pousse pour une multiplication des centres d'accueil pour migrants

En déplacement au centre d'accueil pour migrants de la porte de la Chapelle à Paris ce 21 juillet, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a critiqué le plan annoncé par le gouvernement la semaine dernière.   Illustration. Conférence de presse de Jacques Toubon en février 2016 - SIPA   Il est venu constater l'ampleur du problème par lui-même. En déplacement ce vendredi 21 juillet au centre...

Les limites à l’application du droit d’asile : la notion de pays tiers sûrs

Tribune de Catherine de Wenden, Membre du conseil d’administration de France terre d’asile   Depuis les années 1990, ce que l’on a appelé la "crise de l'asile en Europe" a consisté à la fois en un flux de demandeurs supérieur aux chiffres enregistrés jusqu’alors (500 000 par an au début des années 1990, 1, 2 million en 2015), et en une série de limites restrictives à la délivrance du statut de...

"Ensemble en France" : la plateforme numérique du "vivre ensemble"

Ce matin, nous découvrons le projet numérique "Ensemble en France", formation en ligne, créée par l'association France terre d'asile à destination des personnes étrangères arrivant en France. « Ensemble en France », c’est le nom de la plateforme numérique à laquelle tout un chacun, français ou pas, peut accéder depuis mi-juin grâce à l’association France terre d’asile. Un projet qui propose à...

Communiqué - Un plan à l’ambition modeste

France terre d'asile, le 13 juillet 2017,   Un plan à l’ambition modeste   France terre d'asile prend acte de l’élaboration rapide d’un plan migrants mais constate l’existence d’un décalage entre l’ambition initiale et son contenu, entre l’ampleur de la crise du premier accueil en France et le silence caractérisé autour de cette problématique incontournable. Depuis plus de 20 ans, une idée...

Communiqué - Mettre fin à l'enfermement des enfants en rétention

53 000 signataires contre l’enfermement des enfants en rétention : le président Emmanuel Macron a le pouvoir de mettre fin à ces pratiques Il y a un an jour pour jour, le 12 juillet 2016, la France était condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) pour des « pratiques dégradantes » à l’encontre des enfants enfermés en rétention. Mais ces pratiques perdurent : de jeunes enfants –...