Main menu
Veille Europe L'actualité européenne sur l'asile et l'immigration vuepar France terre d'asile
16 au 31 janvier 2019

La Roumanie, qui a pris la suite de l’Autriche à la tête de la présidence du Conseil européen, a annoncé  qu’une gestion cohérente des flux migratoires et le renforcement des frontières extérieures de l’Union feraient partie de ses priorités. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré son souhait que la réforme du régime d’asile européen commun soit adoptée au cours de ce mandat. 

présidence roumaine. c Ministère des affaires étrangères roumain

© Ministère des affaires étrangères roumain

 

Lors du bilan de la présidence autrichienne devant le Parlement européen, Jean-Claude Juncker l’a qualifié comme l’une « des plus réussies de l’histoire récente de l’UE » en raison des 53 procédures législatives conduites à terme ainsi que de l’initiative pour lutter contre l’antisémitisme. Le refus notoire de l’Autriche d’approuver le Pacte mondial sur les migrations a cependant été critiqué par la Commission européenne. De plus, les avancées en matière d’asile sont restées au point mort. D’après les propos recueillis par le journal Les Échos, certains soupçonneraient l’Autriche d’avoir délibérément entravé les processus de négociations. À quelques mois des élections parlementaires européennes, la réforme de l’asile reste toujours en suspens.