Main menu

Les services centraux

La promotion du droit d’asile et des droits des migrants en France et en Europe

L'association est membre du conseil exécutif du Conseil européen pour les réfugiés et les exilés (ECRE)  et membre de l’Agence européenne des droits fondamentaux. Par ailleurs, le label « Paris Europe » lui a été décerné en 2007 par la mairie de Paris.

Afin de réaliser ses objectifs, France terre d’asile s’appuie sur trois directions thématiques et une direction du pôle gestion-ressources humaines qui s’articule autour de la direction générale. Ces directions thématiques mènent des actions de support en direction des dispositifs, et veillent à l'harmonisation des pratiques et au développement d'outils communs.


1. La Direction générale

La direction générale met en œuvre les orientations stratégiques décidées par le Conseil d'administration et assure la gestion opérationnelle des dispositifs ; elle délègue pour ce faire une partie de ses pouvoirs aux différentes directions. Elle assure également la représentation extérieure (à travers son porte-parole, Pierre Henry) en liaison avec le Président. Le secrétariat administratif général, placé sous l'autorité directe du directeur général, Pierre Henry, assure une fonction transversale. 


2. La Direction du pôle gestion et Ressources Humaines et de la formation

La direction du pôle gestion et ressources humaines regroupe l’ensemble des fonctions supports de l’organisation : ressources humaines, gestion de la paie, comptabilité, contrôle de gestion, achats-logistique. Elle est garante de la bonne coordination entre ces différentes fonctions en liens avec les cadres de l’organisation. Elle comprend également le centre de formation de France terre d’asile (n° agrément 11 7593175 du 12 sept. 91) créé en 1991 et qui s’efforce de répondre aux besoins des professionnels, débutants ou expérimentés, accueillant ou hébergeant des populations migrantes ou réfugiées, des agents des collectivités territoriales ou à destination des étudiants inscrits dans un cursus social (IRTS).


3.  La Direction de l’accompagnement et de l’hébergement des demandeurs d’asile (Daha)

Cette direction a pour mission principale de veiller, avec les responsables de Cada et les chefs de service des dispositifs d’accueil et d’assistance et des structures d’hébergement d’urgence, à l’application rigoureuse des textes et décrets, de constituer un véritable pôle appui-ressources pour les acteurs qui ont à faire face à des situations toujours complexes et renouvelées sur le terrain, de réfléchir sur les évolutions jurisprudentielles du droit d’asile et les conséquences de l’application désordonnée de certaines conventions. Les plates-formes et les 30 Cada d’une capacité de 3 082 places réparties dans 13 régions ont donc pour interlocuteur privilégié, compte-tenu du public accueilli, cette direction.


4. La Direction de la protection des mineurs isolés étrangers (DPMIE)

France terre d’asile a fait de la prise en charge des mineurs isolés étrangers une dimension importante de son activité depuis 1999. La Direction de la protection des mineurs isolés étrangers gère sept dispositifs (présents sur 5 départements) dont les missions vont de l’urgence (maraude et mise à l’abri), au premier accueil (évaluation sociale et mise à l’abri temporaire), à la prise en charge pérenne des jeunes bénéficiant d’une mesure de protection. Elle s’implique également dans des activités de recherche et de plaidoyer. L’association participe à toutes les instances visant à faire évoluer les conditions de prise en charge des mineurs isolés, en s’appuyant notamment sur la Convention internationale relative aux droits de l’enfant. Cette activité se décline à l’échelle locale, nationale, mais aussi européenne, pour qu’une protection effective soit mise en œuvre dans l’ensemble des États membres.

 

 5. La Direction de l'urgence (DU)

Cette direction a été créée en décembre 2015 afin de répondre au développement des activités urgence de France terre d’asile dans le secteur de l’asile et de l’accès aux droits. Elle a pour mission d’assurer la coordination et le suivi des plateformes de premier accueil, des dispositifs Huda, du Kiosque à Paris et du bureau d’information de Calais.

 

6. La Direction de l’intégration – emploi/logement (Diel)

Le champ d’intervention de la direction emploi/logement n’est pas exhaustif de l’ensemble des actions menées dans le domaine de l’intégration à la définition et aux contours fort évolutifs. Il s’agit pour cette direction, outre le pilotage et la consolidation des actions en matière d’insertion sociale et professionnelle et des dispositifs expérimentaux d’hébergement et d’autonomisation des publics accueillis, de veiller à impulser une transversalité des interventions, de renforcer l’expertise acquise sur les différents champs de l’insertion sociale, professionnelle, de l’accès au logement et ou encore de l’insertion par la mobilité géographique et de développer de nouvelles activités.