Main menu

L’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) a publié fin juin son Rapport d’activité 2019 et note une évolution importante de la demande d’asile.

La hausse des demandes d’asile constatée depuis 2015 en France se poursuit en 2019 avec un taux de +7,4%.

Ainsi, les premières demandes d’asile (hors mineurs accompagnants) ont augmenté de 10,3%. Les demandes de réexamen et de réouverture font l’objet de diminutions respectives de 2,2% et de 18,1%.

 

Statistiques Ofpra 2019

 

  • L’évolution du profil des demandeurs d’asile

L’âge moyen des demandeurs s’élève à 30,7 ans avec une répartition de 32,5% de femmes et 67,5% d’hommes.

Le premier pays de provenance des demandeurs d’asile demeure l’Afghanistan avec 10 175 demandes introduites, suivi par l’Albanie (9251 demandes d’asile) et la Géorgie (8314 demandes d’asile).

La répartition géographique des demandes d’asile sur le territoire national observe de légères modifications. L’Île de France reste la région prépondérante en tant que région de résidence et d’enregistrement des demandes d’asile, suivie par les régions Auvergne Rhône-Alpes et Grand Est. En Outre-mer, la demande d’asile a augmenté de 113%.

L’apatridie connait une baisse en nombre de demandes par rapport à 2018 (-21,9%). La majorité de la demande émane de personnes originaires du Sahara occidental, de l’ex-Yougoslavie, de l’ex-URSS, du Koweït et de la Mauritanie.

  • L’instruction de la demande d’asile

                Les entretiens de demande d’asile

En 2019, on constate une légère augmentation du nombre de personnes convoquées à un entretien (90 727 personnes). Le nombre d’entretiens de demande d’asile réalisés est quasi- stable (-1%) par rapport à 2018 et s’élève à 67 562 entretiens, tout comme le nombre de décisions rendues par l’Ofpra et représente 120 634 réponses.

Le nombre d’entretiens par visio-conférence est en hausse de 13% mais reste marginal au regard du nombre global d’entretiens (2,3%).

                Les décisions de demande d’asile

Le taux de protection internationale atteint les 23,7% et les principales nationalités ayant obtenu cette protection (y compris après recours auprès de la CNDA) sont le Soudan (13,5%), la Guinée (7,3%) et la Syrie (6,5%). Quant à la protection subsidiaire, les nationalités les plus représentées sont l’Afghanistan (40,9%), la Syrie (13,2%) et le Soudan (6,5%).

               Les délais de traitement de la demande d’asile

En 2019, le délai médian de traitement (neutralise les valeurs extrêmes,) est de 110 jours en 2019, contre 112 jours en 2018. Le délai moyen de traitement (englobe le traitement des dossiers les plus anciens) atteint les 161 jours.

  • L’activité de protection internationale

La mission de délivrance des documents d’état civil pour les personnes ayant obtenu la protection internationale en France a augmenté de 14,6% et l’Ofpra a ainsi délivré 44 980 actes d’état civil.

Le délai moyen de délivrance des premiers actes d’état civil de 5,7 mois (contre 4,6 mois en 2018).

S’agissant de la fin de la protection internationale, 1 254 personnes y ont renoncé et l’Ofpra a mis fin à la protection de 263 personnes (contre 414 en 2018) dont 176 sur le fondement des clauses de cassation du statut et 47 sur le fondement de l’article L.711-6 du Ceseda (menace grave pour la société, la sécurité ou la sûreté de l’Etat).

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir