Main menu

cp / De l’espoir pour les mineurs de Calais

Le 26 mai 2016, France terre d’asile a lancé une campagne, intitulée « #RéunissezLes » pour sensibiliser les citoyens français et britanniques sur le sort des mineurs isolés de Calais qui cherchent désespérément à  rejoindre leur famille au Royaume-Uni.

 

En moins d’un mois, près de 14 000 personnes, associations, artistes et politiques, des deux côtés de la Manche, se sont mobilisés pour permettre à ces mineurs de rejoindre légalement et en toute sécurité leurs proches au Royaume-Uni. Plusieurs personnalités, telles que l’acteur britannique Dave Morrissey, la comédienne et réalisatrice Yolande Moreau ou la députée Cécile Duflot ont également signé la pétition.

Cette initiative, menée par France terre d’asile et portée par les citoyens français et britanniques conforte les deux gouvernements dans la construction d’une voie légale de migration pour que ces jeunes puissent retrouver leur famille en toute sécurité.

L’annonce qui a été faite par François Hollande le 3 mars 2016 à l’issue du sommet franco-britannique d’Amiens, pour que les mineurs isolés à Calais ayant un lien familial au Royaume-Uni puissent « rejoindre le Royaume–Uni, vite et de manière efficace », ainsi que l’amendement à la nouvelle loi sur l’immigration, promulguée au Royaume-Uni le 12 mai 2016, qui prévoit l’accueil d’un certain nombre de mineurs isolés étrangers présents en Europe, ont désormais un soutien populaire.

Nous demandons donc à présent aux gouvernements britanniques et français :

  • De simplifier et harmoniser les procédures afin que les jeunes puissent rejoindre facilement et rapidement leur famille au Royaume-Uni ;

  • De veiller à ce que les efforts engagés pour mettre en œuvre une voie sûre et légale s’inscrivent dans la durée.

Actuellement, et depuis le début de l’ouverture des procédures de réunification pour des jeunes de Calais, plus de 40 jeunes ont pu être réunis avec leur famille, grâce à l’aide d’avocats et d’associations. Ce n’est qu’un début et de nombreux autres attendent toujours, dans des conditions difficiles. On ne peut pas les abandonner à la violence et aux réseaux criminels.

France terre d’asile va mettre en place un Comité d’observation sur la question des mineurs isolés de Calais, dont les analyses et les avancées sur la réunification familiale seront rendues publiques sur un site dédié, et auprès de toutes les personnes signataires de la pétition.

Pierre Henry, Directeur général de France terre d’asile

Le 27/06/2016

Les premiers signataires :
France terre d’asile, AsylumAid, British Refugee Council, Confédération française démocratique du travail (CFDT), Conseil européen pour les réfugiés et les exilés (Ecre), Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL), Fédération nationale des associations d'accueil et de réinsertion sociale (Fnars), Forum Réfugiés-Cosi, SOS Racisme, Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés non lucratifs sanitaires et sociaux (Uniopss), Unicef France.
Jacqueline BENASSAYAG (Secrétaire générale de France terre d’asile), Erwan BINET (Député), Jacqueline COSTA-LASCOUX (Directrice de recherche au CNRS), Paulette DECRAENE (Membre du bureau de France terre d’asile), Patrick DOUTRELIGNE (Président de l’Uniopss), Cécile DUFLOT (Députée), Olivier FAVIER (Journaliste), Daniel GOLDBERG, (Député), Jean-Luc GONNEAU (Trésorier de France terre d’asile), Romain GOUPIL (Réalisateur), Florent GUÉGUEN (Directeur général de la Fnars), Sylvie GUILLAUME (Députée européenne, Vice-présidente du Parlement européen), Zoïa GUSCHLBAUER (Présidente de la FIDL), Pierre HENRY (Directeur général de France terre d’asile), Alain LE CLÉAC’H (Président de France terre d’asile), Sandrine MAZETIER (Députée, Vice-présidente de l’Assemblée nationale),Jean François PLOQUIN (Directeur général de Forum Réfugiés-Cosi), Nicole QUESTIAUX (Ancien ministre, conseiller d’État honoraire), Jacques RIBS (Président d’honneur de France terre d'asile),Dominique SOPO (Président de SOS Racisme), Benjamin STORA (Historien, Président du Conseil d'orientation du Musée national de l'histoire de l'immigration),Frédéric TIBERGHIEN (Membre du bureau de France terre d’asile), Patrick WEIL (Directeur de Recherche au CNRS),Catherine WIHTOL DE WENDEN (Directeur de recherche au CNRS et docteur en sciences politiques à l’IEP de Paris).