Main menu

cp/Calais : un cynisme so british...

logoftda

 

Calais : un cynisme so british

 

Mur à la frontière bulgaro-turque, barrières de Ceuta et Melilla, grillage entre la Grèce et la Turquie… Et voici la dernière contribution à cette œuvre de faillite morale et politique prévalant en Europe : le don par la Grande-Bretagne, avec un cynisme très british, de 20 kilomètres de barrières utilisées pour le sommet de l’OTAN à la mairie de Calais pour remplacer et agrandir les barrières que les migrants « franchissent trop facilement » selon le gouvernement britannique.

L’offre de la Grande-Bretagne est symbolique de l’absence de volonté, du mépris et de l’impuissance des politiques nationales et européennes en matière de prévention, de solidarité et de protection des demandeurs d’asile et des migrants en Europe.

Nous savons qu’il n’y a pas de solution miracle à un défaut initial de construction de l’espace Schengen, mais nous pensons qu’il est de notre devoir commun de trouver des compromis afin d’améliorer la situation et la prise en charge des migrants et de rassurer la population locale lorsque c’est nécessaire.

France terre d’asile appelle une nouvelle fois à la mise en place de mesures raisonnables par une concertation rassemblant l’ensemble des acteurs au niveau national, bilatéral et européen. La Grande-Bretagne ne peut se dérober à son devoir.

 

Pierre Henry, Directeur général de France terre d’asile

 

Paris, CP, France terre d'asile, le 08/09/2014