Main menu

cp/Mayenne : appel à l’État pour faire respecter la loi !


Malgré une décision de justice ordonnant le placement auprès de l’Aide sociale à l’enfance de la Mayenne de deux jeunes filles de 15 ans, isolées sur le territoire français, le Conseil général s’obstine à leur fermer ses portes.
Ce refus d’exécuter une décision de justice est inacceptable et ne peut perdurer dans un État de droit. En laissant deux jeunes filles vulnérables à la rue, malgré l’obligation d’accueil prononcée par le Tribunal pour enfants, le Président du Conseil général donne une suite déplorable à l’arrêté discriminatoire dévoilé la semaine dernière.

Face à cette situation, nous en appelons au Préfet de la Mayenne. Le représentant de l’État est en effet le seul, en cas de carence d’une collectivité territoriale, qui a le pouvoir d’assurer l’exécution d’une décision juridictionnelle. Il est urgent de faire usage de cette possibilité.

Pierre Henry, directeur général de France terre d’asile

Paris, cp/ France terre d'asile, le 05/08/2013

La Mayenne met fin à l’accueil des mineurs étrangers : France Terre d’Asile proteste


Ouest France.fr, le 5/08/2013