Main menu

cp/Régularisation : satisfaction, regret et vigilance

France terre d’asile accueille avec satisfaction la publication de la circulaire énonçant les critères de régularisation applicables sur l’ensemble du territoire national aux étrangers en situation irrégulière. C’était là une promesse de campagne du candidat François Hollande. Elle permettra, nous l’espérons, l’application de critères uniformes et connus de tous sur l’ensemble du territoire, ce qui sera incontestablement un progrès.

Trois grandes catégories de personnes sont concernées : les familles avec enfants, les travailleurs et les jeunes majeurs arrivés mineurs sur le territoire.

Nous regrettons que les critères retenus pour les familles, cinq ans de résidence et trois ans de scolarisation, soient moins favorables que ceux qui avaient été choisis lors de l’opération de régularisation lancée par le ministre de l’Intérieur en 2006.

Ce qui nous importe maintenant est l’effectivité de cette circulaire en préfecture, les délais de traitement et la méthode d’accompagnement des familles, des travailleurs et des jeunes concernés par la mesure. Car il est de notoriété publique que certaines préfectures, particulièrement impactées par cette circulaire, sont aujourd’hui totalement dépourvues des ressources humaines nécessaires au traitement de ces dossiers.

Pierre Henry, Directeur général de France terre d’asile

Paris, cp/France terre d'asile, le 28/11/2012