Main menu

cp/Leurre et ligne rouge.

Leurre et ligne rouge

Imaginons un chef d’Etat africain, s’exprimant à une heure de grande écoute, dire : « Il y a trop d’étrangers sur le territoire de l’Etat dont j’ai la charge ». De tels propos susciteraient immédiatement chez nous inquiétude, réactions indignées et moralisatrices.

Alors que notre pays compte plus de deux millions et demi de nos compatriotes expatriés, qu’un Français sur trois a un parent étranger, c’est pourtant ce qu’a cru devoir dire le président sortant, Nicolas Sarkozy, au cours d’une émission de grande écoute.

Au-delà de l’effet écran de fumée pour faire diversion aux vraies questions qui taraudent la société française, nous pensons qu’on ne peut impunément s’affranchir du discours républicain et des règles communes nécessaires au vivre-ensemble.

De la même manière, il est particulièrement préoccupant de voir un soutien de Nicolas Sarkozy, Guillaume Peltier, remettre en cause la Convention européenne des droits de l’homme et notamment son article 8 (droit à vivre en famille) dès lors qu’elle entre en contradiction avec la politique publique que l’Etat français se propose de mettre en œuvre. C’est inquiétant car ce n’est pas un cas isolé en Europe.

En effet, la Cour européenne des droits de l’homme est elle-même menacée. N’est-ce pas le conservateur David Cameron qui entend réformer cette Cour afin qu’elle arrête de contrôler les décisions nationales et ne traite plus que des violations les plus graves ?

Cette attaque sans précédent trouve de puissants relais en France où les droits de l’homme, la solidarité et l’humanisme sont, au nom d’une prétendue modernité, renvoyés par de nombreux amis du candidat de l’UMP à une valeur du siècle passé. La ligne rouge est atteinte, ce qui appelle une grande vigilance et mobilisation de tous les démocrates et républicains pour la préservation des libertés individuelles.

Paris, cp/France terre d'asile, le 07/03/2012

Pour voir les réactions de Pierre Henry, directeur général de France terre d'asile :

france2 - dans le journal de 13h de France 2 du 07/03/2012 (à partir de 10'20), cliquez ici.
           - dans le journal de 20h de France 2 du 07/03/2012 (à partir de 9'23), cliquez ici.

europe1 sur Europe1 le 07/03/2012 (à partir de 27'00), cliquez ici.