Main menu

Rétablir la solidarité républicaine

ftda-ss-site-2c

 

Communiqué de presse

 

Rétablir la solidarité républicaine



Plus d’une centaine de jeunes migrants, ayant pour la majorité d’entre eux entre 18 et 25 ans, ont trouvé refuge depuis quelques mois à Paris, sous le métro aérien place de la Chapelle. Ils viennent d'Érythrée et du Soudan, mais aussi de Somalie ou d’Égypte.  De retour ou en partance vers Calais, ville frontière ouverte sur le rêve britannique, ils s'entassent là, dans des conditions sanitaires effroyables et indignes.


Une réponse de protection internationale, sanitaire et sociale, est urgente et indispensable. La plupart d’entre eux ont entamé des démarches pour entrer dans une procédure d’asile à Paris, dans les Hauts-de-Seine ou bien en Seine-Saint-Denis. Les pouvoirs publics compétents en matière d’accueil des demandeurs d’asile doivent agir sans plus attendre et apporter une réponse adéquate. Ces personnes doivent à minima être mises à l’abri, accompagnées dans leurs démarches par des professionnels du travail social.


Comme toujours sur les espaces de précarité, d'impuissance et de délaissement de l'État, prolifèrent des discours religieux radicaux de séparation.


L'air du temps est à la haine. L'air du temps a une tonalité d'alarme. Dans la République laïque de France, l’indifférence et l’impuissance de l’État ont-elles pris de pas sur toute autre considération ? Alors le moment est venu de poser cette simple question : on restaure la République et la solidarité, gage de sécurité collective, ou on laisse courir la bête ?

 

Pierre Henry, Directeur général de France terre d’asile

 

Paris, France terre d'asile, le 24 février 2015