fbpx
Main menu

Fermeture de la jungle

 

Démantèlement de la jungle de Calais : le problème n'est pas réglé

Groupe socialiste à l'Assemblée nationale, Paris, le 24 septembre 2009

Serge BLISKO et George PAU-LANGEVIN, Députés SRC de Paris, dénoncent la grande opération dite de « démantèlement de la jungle » menée par le Ministre Besson, principalement pour soigner son image.

A grand renfort de caméras, le Ministre de l'immigration et de l'identité nationale a fait brutalement mettre à sac les habitations de fortune dans lesquelles s'abritent les migrants de Calais, dans le seul but de faire croire à l'opinion publique que le problème est réglé. Pourtant, il ne fait que persister dans l'erreur qu'à fait Nicolas Sarkozy lors de la fermeture de Sangatte en 2002. Ce n'est pas en aggravant des conditions de vie misérables qu'il répondra aux incohérences juridiques et aux impasses sur le plan humain qui laissent sans solution ceux qui fuient les guerres et les régimes non démocratiques qui sévissent dans ces régions.

C'est seulement au niveau de l'Europe qu'une solution peut être trouvée pour ces migrants, qui sont avant tout les victimes collatérales du règlement européen Dublin II. Le Ministre doit en urgence  faire réformer cette procédure. Les demandeurs d'asile ne sauraient dans notre pays être traités avec si peu de considération.

Quant aux 135  mineurs migrants arrêtés, il sont encore une fois pénalisés par cette violence gratuite puisque chacun sait qu'il ne saurait être question de les renvoyer. Sans solution satisfaisante d'accompagnement, ils tenteront leur chance dans d'autres villes, notamment sur Paris et ce sont principalement les Conseils Généraux, protecteurs naturels des mineurs, qui seront en première ligne pour pallier l'incapacité de l'Etat à assumer ses responsabilités.

Le démantèlement de la jungle: une violence et un gâchis inutiles!

 

lire le cp en pdf


Serge BLISKO,
Député SRC de Paris 

George PAU-LANGEVIN,
Députée SRC de Paris

Contact presse : 01 40 63 68 64 ou 01 40 63 68 46