fbpx
Main menu

Evénement spécial

Journée de travail du 12 juin- Mineurs isolés étrangers
organisée par le Réseau euro-méditerranéen pour la protection des mineurs isolés

à Bastia


Les collectivités françaises du comité exécutif du REMI (Conseil Général 2B, Conseil Général13, Conseil Général 84 et Conseil Régional PACA) se sont engagées à mettre en place une journée de travail et d’information sur le mineur errant.

Le principe de cette rencontre avait été acté lors du dernier comité exécutif de novembre 2008 et la date du 12 juin a été arrêtée pour une réunion nationale à l’attention de l’ensemble des conseils généraux à Bastia.

Le thème de cette manifestation : « le statut du mineur errant isolé : quelle responsabilité pour l’Etat, quel rôle pour les collectivités ? »

La journée s’articulera autour de deux temps : le matin, les élus auront l’occasion de se positionner sur les ambitions et le projet politique qu’ils défendent ainsi que leurs interrogations vis-à-vis de l’Etat et de sa responsabilité, l’après-midi sera consacré à des échanges et témoignages plus techniques (autour des outils et de l’expérimentation dans le domaine de la prise en charge des mineurs isolés).

Les élus des collectivités membres du REMI pourront notamment exposer les arguments de leur engagement dans le REMI.

Les objectifs de la journée : que les élus présents signent « une charte » (sous forme d’un manifeste, d’un appel..) afin d’interpeller l’Etat sur la responsabilité qui est la sienne et le besoin de clarification qu’ont les acteurs intervenant dans le domaine des mineurs errants isolés.

Les intervenants politiques pressentis :
Paul GIACOBBI, président du CG 2B,
Michel VAUZELLE, président de la Région PACA,
Jean Noël GUERINI, président du Conseil général 13,
Claude HAUT, président du Conseil général 84,
Eric BESSON, ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Développement solidaire, ou s’il ne peut se
rendre disponible,
Martin HIRSCH, Haut Commissaire aux Solidarités actives contre la pauvreté, Haut Commissaire à la jeunesse.

D’autres intervenants tels :
- Dominique VERSINI (défenseure des enfants qui, l’an dernier a rendu son rapport sur les MEI), pour les témoignages plus techniques
- Claude ROMEO (aujourd’hui à France terre d’asile), lire sa contribution à l'événement
- des collectivités locales,
- la direction nationale de la Protection judiciaire de la jeunesse,
- le syndicat national de la magistrature… sont prévus.

Cette journée centrée sur des problématiques françaises sera toutefois l’occasion d’inviter nos partenaires membres du réseau.
En effet, il pourrait être intéressant de prévoir pour chaque pays l’organisation d’une journée de ce type construite à partir des problématiques spécifiques à chaque territoire.

 

Voir le site du REMI