fbpx
Main menu

Migrants et lutte contre les discriminations en Europe

L'immigré discriminé, l'immigré décrié, l'immigré rejeté, l'immigré bouc émissaire, ce n'est malheureusement que « chose courante ».

Discriminations ethnique, confessionnelle, économique s'entremêlent sans qu'il soit toujours possible de les distinguer. La discrimination subie par l'immigré peut en effet avoir plusieurs origines, et démêler ce qui serait de l'ordre du confessionnel, de l'ordre économique ou encore de l'ordre ethnique peut êre difficile. La discrimination est le produit de multiples causes dont certaines sont plus ou moins importantes selon le lieu (travail, habitat, loisirs, etc.) où travaillent et vivent les immigrés, le contexte économique (persistance du chômage, difficultés économiques), le statut (« sans-papiers », « avec papiers », ancienneté du séjour dans le pays d'accueil), l'importance des mesures répressives et les discours « nationalistes » de certains partis populistes, etc. Une partie importante de la population immigrée ne se sent pas inscrite dans un processus d'inclusion et ressent parfois violemment les rejets dont elle est l'objet.

Lire la suite

Pierre Salama, Migrants et lutte contre les discriminations en Europe, Editions du Conseil de l'Europe, 2010