fbpx
Main menu

Accueil des Afghans évacués de Kaboul : France terre d’asile mobilisée dès les premières heures

Dès l’annonce de la mise en place d’opérations d’évacuation, France terre d’asile s’est mobilisée pour préparer et organiser l’accueil des Afghans fuyant les talibans. De l’accueil à l’aéroport à l’accompagnement dans les démarches administratives : retour sur une opération d’une ampleur exceptionnelle. 

This image for Image Layouts addon

En réponse à la situation d’extrême urgence créée par la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan, France terre d’asile s’est mobilisée, dès les premières heures, pour assurer l’accueil des Afghans évacués dans le cadre du pont aérien mis en place par la France. Première association mandatée par l’État pour assurer cet accueil, à partir du 18 août, les équipes de France terre d’asile ont progressivement accueilli plus de 500 personnes, dont de nombreuses familles et enfants en bas âge, avant que d’autres associations prennent le relais.

This image for Image Layouts addon

Nos équipes se sont pleinement engagées pour offrir à ces personnes le répit et le soutien dont elles avaient tant besoin à leur arrivée. Accueillies à l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, à Paris, les personnes évacuées ont été acheminées vers un hébergement temporaire, en hôtel, pour y respecter une période de quarantaine de dix jours imposée par le contexte sanitaire et y attendre une orientation vers d’autres hébergements, notamment ceux dédiés aux demandeurs d’asile. Notre première priorité a été, à leur arrivée, de pourvoir aux besoins essentiels : distribution de repas, de vêtements et articles de première nécessité. Notre deuxième mission clé est désormais d’accompagner les personnes dans leurs premières démarches administratives.

This image for Image Layouts addon

L’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) a réalisé sur place des actions d’information sur la demande d’asile. France terre d’asile assure des permanences sociales pour informer les personnes, et les orienter en fonction de leur situation individuelle et de leurs souhaits. Depuis cette semaine, l’enregistrement des demandes d’asile a démarré via un guichet unique dédié de l’OFII et de la Préfecture de police de Paris

La mise en place d’un dispositif d’accueil d’une telle envergure en 48h, répondant à tous les besoins vitaux des personnes, n’aurait pas été possible sans une mobilisation et un élan de solidarité extraordinaires, à la fois de partenaires associatifs, mais aussi d’entreprises et de citoyens. Nous remercions tout particulièrement la Croix-Rouge et leurs bénévoles pour l’appui au quotidien, ainsi que pour la forte présence de leurs équipes médicales et l’organisation de campagnes de tests et de vaccination. Beaucoup d’autres acteurs nous ont également apporté un appui précieux, comme l’ARS Ile de France, le Conseil départemental des Hauts-de Seine, le Samusocial de Paris, Agir pour la santé des femmes (ADSF) pour l’accompagnement médico-psychologique indispensable -ainsi qu’Emmaüs solidarités, Citizen care, Paris tout p’tits, Bibliothèques sans frontières, l’Agence du Don en Nature, Dons solidaires, la Fondation et groupe BNP Paribas, Carrefour, Amazon et bien d’autres pour leurs collectes et leurs dons.

This image for Image Layouts addon

À ces opérations d’évacuation indispensables, doit désormais succéder une mobilisation tout aussi importante en faveur des Afghans menacés qui n’ont pas pu fuir, des milliers de familles en attente de réunification familiale mais aussi des Afghans déjà présents en France.