Main menu

À lire " Eux, c’est nous "

 

COUVEux cest nousBloch© illustrations de Serge Bloch

Eux, c’est nous
L’instinct, le cœur et la raison
Daniel Pennac, Jessie Magana et Carole Saturno

3 € (dès 8 ans) 

Sous l’impulsion de Frédéric Lavabre des éditions Sarbacane, un collectif d’une quarantaine d’éditeurs jeunesse publie un petit texte de Daniel Pennac, illustré par Serge Bloch, comme une main tendue aux réfugiés. Eux, c’est nous est un discours de paix, un texte fraternel pour réaffirmer des valeurs indispensables auprès des jeunes lecteurs. Un livre nécessaire dont les bénéfices seront reversés à la Cimade, une association qui, depuis 1939, s’occupe de venir en aide aux personnes déplacées par la guerre.

« Si un homme, une femme, un enfant souffrent et que personne ne veut les secourir, vous entendrez tout. Toutes les excuses, toutes les justifications, toutes les bonnes raisons de ne pas leur tendre la main. Dès qu’il s’agit de ne pas aider quelqu’un, on entend tout. À commencer par le silence. » 

  valiseBloch 228x300

Depuis les attentats du vendredi 13 novembre, on ne parle plus du sujet qui faisait la Une de tous les journaux : les réfugiés. Deux phénomènes pourtant liés, la Syrie cristallisant tous les grands problèmes du moment. 

La télévision nous a montré des images de peuples fuyant par dizaine de milliers, sur les routes, les voies de chemins de fer, par la mer, escaladant des murs de barbelés érigés au nom d’une pseudo protection. Des images d’une grande dureté. Ce texte vise à expliquer clairement le phénomène migratoire actuel aux plus jeunes et à démonter les idées reçues.

Dans sa très belle introduction, Daniel Pennac nous interroge. Pourquoi ces vagues de réfugiés nous font-elles peur ? Pourquoi nous sentons-nous en danger face à ces « hordes » lancées sur les routes ?
Pourtant, les vagues de migrants ont toujours existé. À commencer au début du XXe siècle par les juifs d’Europe de l’Est persécutés, les Russes fuyant la Révolution, les Arméniens fuyant le génocide en Turquie, sans oublier ceux qui ont fui le Franquisme dans l’Espagne des années 30, le fascisme et la misère d’Italie. Au cours des années 70, les Chiliens, les Argentins ont fui les dictatures sud-américaines, et plus près de nous les habitants des Balkans, la guerre, dans les années 90.

bienvenuBloch 300x257

Dans ce très joli texte à hauteur d’enfant, Daniel Pennac nous enjoint à enterrer nos peurs, mauvaises conseillères, et à ne pas regarder ce phénomène comme un déferlement de masses à redouter, non, toutes ces images doivent être bannies pour être remplacées simplement par celles uniques, individuelles, d’hommes, de femmes et d’enfants cherchant simplement à vivre en paix.

« Ces gens qui pourraient être moi, toi, vous. Nous. Mais qui sont eux. »

Un texte empathique pour ouvrir son cœur, ses bras, sa porte. Daniel Pennac démontre qu’à l’échelle humaine, cette population peut trouver sa place en Europe, en Russie, aux Etats-Unis ou encore au Canada.

« Nous voyons bien que ce n’est pas une question de nombre. Mais de volonté. »

Le livre prend le temps d’explications simples et claires sur 8 mots clés :

refugiesBloch 185x300

On y a apprend les grands principes de ce qu’est une demande d’asile, un visa, un passeur et quelques chiffres marquants aussi.

Par exemple, saviez-vous qu’aujourd’hui un Français sur quatre est d’origine étrangère par ses grands-parents. ?
Que 3 000 personnes ont perdu la vie en traversant la méditerranée depuis le début de l’année 2015 ?
Que plus de 430 000 personnes ont trouvé refuge en Europe au cours des 6 premiers mois de 2015 ?
En comparaison avec les gens fuyant l’Allemagne nazie, ce fut 8 à 10 millions de personnes ont trouvé refuge dans le sud de la France et à l’étranger.

Depuis 2004, 200 000 émigrés en moyenne arrivent en France, par an, ce qui correspond à 0,3% de la population française contre 0,6% aux Etats-Unis. Et dans les cinq années qui suivent, 20 à 50% de ces immigrés repartent.

Saluons l’initiative des éditeurs jeunesse pour cet élan d’ouverture et de générosité. Un élan à suivre.

familleBloch 183x300

 

Collectif regroupant plus de 40 éditeurs de littérature de jeunesse : Actes Sud Junior, L’agrume, Albin Michel Jeunesse, Amaterra, Bayard, Caligram, Cambourakis, Casterman, Dargaud, Delcourt, Didier jeunesse, L’Ecole des loisirs, les éditions des Eléphants, Les Fourmis rouges, Gallimard jeunesse, Glénat, Hachette jeunesse, Hachette Romans, Hatier, Hélium, Hong Fei Cultures, Kaléidoscope, De La Martinière, Magnard, Milan, Møtus, Nathan, Palette, La Palissade, Pastel, Père Castor Flammarion, Les Petites Bulles éditions, Pocket jeunesse, Rageot, Retz, Ricochet, Des ronds dans l’O, Rue du Monde, Le Rouergue, Sarbacane, Seuil jeunesse, Syros, Talents Hauts, Thierry Magnier.

 

Nathalie Riché, L'Express, 22/11/2015