Main menu

Expostion "Frontières" au Musée de l'immigration

expofrontieres affiche4x3 1

En cette période de crise politique et morale que traverse l’Europe quant à sa gestion de l’immigration, il apparait plus que jamais opportun de s’interroger sur la réalité à laquelle renvoie aujourd’hui la notion de frontière. Dans ce cadre, le Musée national de l’histoire de l’immigration présente l’exposition « frontières », au palais de la porte dorée du 10 novembre 2015 au 29 mai 2016.  


Si les frontières édifiées par les mains de l’homme avaient à l’origine pour vocation de marquer le territoire étatique, dans le but de se protéger de l’invasion étrangère et de contrôler les échanges de marchandises et les recettes fiscales des pouvoirs en place, cette conception de la division du monde s’est effondrée à la fin du XXe siècle avec l’apogée de la mondialisation.
À l’utopie d’un monde sans frontières où la mobilité des personnes est synonyme de progrès et de modernité dans de vastes zones d’échanges supranationales où chacun serait libre de circuler, de s’installer et de travailler, s’oppose la réalité de sélection des immigrés et de contrôle renforcé des frontières européenne.


L'exposition Frontières propose d’expliquer le rôle et les enjeux contemporains des frontières dans le monde et plus particulièrement en Europe et en France, afin de montrer à quel point les frontières, tant dans leur nature que dans leurs fonctions, se sont complexifiées et dans quelle mesure, elles influencent les processus migratoires mais aussi les sociétés d’accueil.


Parce que les frontières ne recouvrent pas uniquement des concepts administratifs, l’installation présentée est composée de 250 objets, allant de simples archives, à des cartes géographiques commentées, en passant par des œuvres d’art, des articles de presse, des photographies, ou encore des récits de migrants.

 

Pour plus d'informations, cliquez: ici