Main menu

Politiques d’intégration : qui en bénéficie ?

integrationwho

 

France terre d’asile est partenaire du projet « Politiques d’intégration : qui en bénéficie ? Le développement et l’utilisation des indicateurs dans les débats sur l’intégration » (MIPEX 2015) piloté par le Barcelona Centre for International Affairs (CIDOB) et le Migration Policy Group (MPG). Le projet vise à informer et engager les acteurs politiques clés sur l’utilisation d’indicateurs afin d’améliorer la gouvernance et l’efficacité des politiques d’intégration. Les principaux objectifs du projet sont :

  • Identifier et mesurer le succès des processus et des politiques d’intégration, ainsi que les autres facteurs qui peuvent avoir une incidence sur l’efficacité de ces politiques ;
  • Présenter les bénéficiaires réels et potentiels de ces politiques en analysant sept domaines politiques, à savoir l’accès au marché de travail, l’éducation, la participation politique, l’accès à la nationalité, le regroupement familial, la résidence de longue durée et la lutte contre les discriminations ;
  • Collecter et analyser des évaluations de qualité sur les effets des politiques d’intégration.

 

Les résultats des recherches seront publiés, d’une part, sur un site web interactif basé sur le site web du MIPEX et, d’autre part, sous forme d’un livre électronique présentant les données au travers de profils de pays, d’analyses et de bases de données faciles à utiliser. Les données seront présentées pour chaque pays et chacun des sept domaines politiques. Pour ce faire, l’équipe du MIPEX travaillera sur :

  • La mise à jour des indicateurs. S’appuyant sur les données de référence réunies dans le cadre de la recherche, le projet décrira en détail les changements politiques les plus récents. Un nouveau volet sur la santé se rajoutera à l’analyse grâce au partenariat avec le réseau de recherche COST/ADAPT et avec l’Organisation internationale pour les migrations.
  • La collecte et l’analyse des informations statistiques relatives aux politiques en vigueur, au contexte et aux bénéficiaires.
  • L’identification et l’analyse des évaluations relatives aux effets des politiques dans au moins dix Etats membres.
  • La publication et la dissémination des résultats. Des campagnes de presse seront organisées dans tous les 28 Etats membres de l’Union européenne. En outre, des débats politiques auront lieu dans au moins 12 d’entre eux. Lors de ces derniers, les 50 à 100 participants auront l’occasion de débattre de l’aboutissement ou non des politiques en vigueur aux résultats souhaités. A la conférence finale à Bruxelles, les résultats de la recherche, des évaluations et des débats nationaux seront présentés et ce, dans la perspective de lier les débats nationaux et européens, ainsi que le Programme de Stockholm et la Stratégie Europe 2020.

Le projet « Politiques d’intégration : qui en bénéficie ? est cofinancé par le Fonds européen pour l’intégration des ressortissants des pays tiers. Il a commencé en novembre 2013 et terminera en avril 2015.

 

PARTENAIRES EUROPEENS
Le projet permettra d’effectuer un examen complet du processus et des politiques d’intégration dans les 28 Etats membres. Le projet intégrera d’autres pays, tels que la Norvège, la Suisse, la Corée du Sud, le Japon et les principaux membres de l’OCDE, à savoir l’Australie, le Canada, la Nouvelle Zélande et les Etats-Unis (aux frais des partenaires dans ces pays).

 

Autriche Beratungszentrum für Migranten and Migrantinnen
Belgique GERME, Free University of Brussels (ULB)
Bulgarie OSI
Chypre CARDET
Croatie Institute for migration and ethnic studies
Espagne Barcelona Centre for International Affairs (CIDOB)
Estonie Institute of Baltic Studies
Finlande Institute of Migration
France

France Terre d'Asile

Allemagne Boell Foundation
Grèce Hellenic Foundation for European and Foreign Policy - ELIAMEP
Hongrie ICCR Budapest Foundation
Irlande Immigrant Council of Ireland
Italie ISMU
Lettonie Centre for Public Policy PROVIDUS
Lituanie Lithuanian Social Research Centre
Luxembourg Association de Soutien aux Travailleurs Immigrés (ASTI)
Malte The People for Change Foundation
Pays-Bas The University of Maastricht
Pologne  Institute of Public Affairs
Portugal Centre for Geographical Studies, University of Lisbon
République tchèque Multicultural Centre Prague
Roumanie Soros Foundation Romania - OSI
Royaume-Uni COMPAS
Slovénie Peace Institute
Slovaquie Institute for Public Affairs
Suède Swedish Red Cross
Belgique MPG

drapeau-ue
Financé par l’Union européenne

 


 

 

integrationwho

 

France terre d’asile is a partner of the project “Integration policies: Who benefits? The development and use of indicators in integration debates” (MIPEX 2015) led by the Barcelona Centre for International Affairs (CIDOB), and the Migration Policy Group (MPG). The project aims to inform and engage key policy actors about how to use indicators to improve integration governance and policy effectiveness. The main objectives of the project are:

  • To identify and measure integration outcomes, integration policies, and other contextual factors that can impact policy effectiveness;
  • To describe the real and potential beneficiaries of policies in seven key areas, namely employment, education, political participation, access to nationality, family reunification, long-term residence, and anti-discrimination.
  • To collect and analyse high-quality evaluations of integration policy effects. 

 

The key research outputs will be an interactive website building on the successful MIPEX website and an E-book presenting all the data through easy-to-use country profiles, analysis, and databases. This data will be calculated separately for every country and for each of the seven policy areas. In order to deliver these outputs, the MIPEX team will:

  • Update policies - the project will provide detailed and comparable accounts of the most recent policy changes, building on the baseline data gathered in the MIPEX research. A new strand on health will be added in partnership with the COST/ADAPT research network and the International Organisation for Migration.
  • Collect and analyse statistical information on policy outcomes, context, and beneficiaries.
  • Identify and analyse evaluations of policy effects in at least 10 Member States.
  • Publish and disseminate the results - press campaign will be organised in all 28 EU Member States and in-depth policy debates in at least 12. In this case, national debates will be organised, expecting 50-100 participants, where participants will have the opportunity to discuss whether and how policies lead to the desired outcomes for different beneficiaries. At the final event in Brussels, the results of the research, evaluations and national debates will be presented, aiming to link national with European debates and the Stockholm Programme with the Europe 2020 strategy.

The project “Integration policies: Who benefits?” is co-funded by the European Fund for the Integration of Third-Country Nationals. The project started in November 2013 and will finish in April 2015.

 

EU PARTNERS
The project will conduct a complete review of integration outcomes, policies, and beneficiaries in the 28 EU Member States. In addition, the project aims to include other countries, Norway, Switzerland, South Korea, Japan, and major OECD countries of immigration, such as Australia, Canada, New Zealand, and the US (at the costs of partners in these countries).

 

Austria Beratungszentrum für Migranten and Migrantinnen
Belgium GERME, Free University of Brussels (ULB)
Bulgaria OSI
Croatia Institute for migration and ethnic studies
Cyprius CARDET
Czech Republic Multicultural Centre Prague
Estonia Institute of Baltic Studies
Finland Institute of Migration
France

France Terre d'Asile

Germany Boell Foundation
Greece Hellenic Foundation for European and Foreign Policy - ELIAMEP
Hungary ICCR Budapest Foundation
Irland Immigrant Council of Ireland
Italy ISMU
Letvia Centre for Public Policy PROVIDUS
Lituania Lithuanian Social Research Centre
Luxembourg Association de Soutien aux Travailleurs Immigrés (ASTI)
Malta The People for Change Foundation
The Netherlands The University of Maastricht
Poland
Institute of Public Affairs
Portugal Centre for Geographical Studies, University of Lisbon
Romania Soros Foundation Romania - OSI
Slovakia Institute for Public Affairs
Slovenia Peace Institute
Spain Barcelona Centre for International Affairs (CIDOB)
Sweden Swedish Red Cross
UK COMPAS
Belgium MPG

drapeau-ue
Co-funded by the European Union

 

 

 

partenaires

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir