Main menu

Les associations se mobilisent collectivement pour la défense du droit d’asile

En amont des débats parlementaires sur le projet de loi relatif à la réforme de l’asile, prévus à partir du 9 décembre à l’Assemblée nationale, France terre d’asile a souhaité s’associer aux efforts associatifs visant à améliorer le projet de loi par le biais d’amendements. En tout, 14 associations, dont la FNARS, la Cimade, Médecins du Monde ou encore le Secours catholique, se sont associées pour produire près de 30 amendements portant sur la procédure d’asile, la vulnérabilité des demandeurs d’asile, l’accès aux conditions matérielles d’accueil, le droit au travail des demandeurs d’asile, le droit à la domiciliation des demandeurs d’asile et l’intégration des bénéficiaires d’une protection internationale. Ces amendements sont disponibles sur le site de France terre d’asile. Ce travail commun fait suite aux efforts inter-associatifs déjà mis en œuvre lors de la concertation lancé par Manuel Valls à l’été 2013. Parmi ces amendements figurent la définition des modalités d’accompagnement du demandeur d’asile par un tiers à l’entretien Ofpra, le premier accueil des demandeurs d’asile en plates-formes ou encore la suppression de la procédure de clôture de la demande d’asile, actuellement prévue par le projet de loi.

 

Pour consulter la liste des amendements, cliquez ici