Main menu

Réfugiés syriens : une arrivée en France synonyme de nouvelle vie

tf1

Depuis le début de la guerre en Syrie, la France a accueilli 10 000 Syriens comme réfugiés politiques. Anas, sa femme et ses quatre filles ont fui la guerre et se sont installés en Jordanie. Avec l’aide du Haut-commissariat aux réfugiés, le cas de la famille a été étudié par le Ministère de l’Intérieur français qui leur a accordé l’asile. Après un an de procédure et l’étude minutieuse de leur dossier, Anas et sa famille vont s’installer à Nantes. Pour eux, c’est une nouvelle vie qui commence, loin de la guerre.

 

 

Depuis l’accord du 18 mars 2016 signé entre la Turquie et l’Union européenne, les engagements européens et nationaux se sont tournés vers la protection des réfugiés syriens et leur réinstallation au sein de différents pays de l’Union Européenne.

Dans ce cadre, le projet FAAR (France Accueil Accompagnement Réinstallés) de France terre d'asile est l’un des dispositifs ad hoc créés pour la mise en place des processus de réinstallation sur le territoire français. Les cinq régions concernées sont les suivantes : Hauts-de-France, Normandie, Pays de la Loire, Occitanie, et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Le projet a pour première mission la recherche du logement à fournir aux réfugiés qui seront réinstallés. Sur la période 2016-2019, un total de 193 logements, soit une capacité d’accueil de 903 personnes, seront mobilisés. Vient ensuite une mission d’accueil et d’accompagnement des réfugiés, dès leur arrivée en France, dans les démarches administratives : ouverture des droits sociaux, accès aux soins et à la santé, ouverture de compte bancaire, scolarisation, etc.

Enfin, l’autonomie des personnes étant l’objectif final du programme, un accompagnement quotidien des réfugiés est effectué sur une période de douze mois. Au cours de ces douze mois, les réfugiés ont la possibilité d’accéder à des formations linguistiques, au soutien parentalité ou encore à l’aide d’accès à l’emploi ou aux formations. Ces différents recours sont pour les réfugiés autant de possibilité de s’intégrer du mieux possible dans la société. Et parce que l’inclusion ne provient pas seulement d’une démarche individuelle, le projet parrainage « duos de demain » a aussi été intégré au programme, afin de faciliter les échanges culturels entre réfugiés et citoyens français.

Vidéo diffusée sur TF1, le 20/05/2017

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir