fbpx
Main menu

Bilan de la demande d'asile en 2009

Selon le rapport 2009 publié par l'Ofpra, l'orientation à la hausse de la demande d'asile observée à compter du dernier trimestre de l'année 2008 s'est poursuivie tout au long de l'année 2009. L'Office a ainsi enregistré 47.786 demandes (réexamens et mineurs accompagnants compris), soit une progression de 12% par rapport à l'année précédente. Cette hausse fait de la France le premier pays européen de destination des demandeurs d'asile en 2009, devant l'Allemagne, qui a vu également augmenter de 18% sa demande d'asile. Au niveau mondial la France se situe en deuxième position, juste derrière les Etats-Unis, qui ont enregistré environ 49.000 demandes en 2009.

La plupart des demandes d'asile se concentrent en Ile-de-France (environ 44% des demandes); viennent ensuite Rhône-Alpes (10%, en baisse), les DOM et les collectivités d'outre-mer (6%, en forte hausse), Paca (5%) et l'Alsace (4%). Ces cinq régions concentrent ainsi 69% des demandes, mais certains départements ont également connu l'an dernier une forte croissance du nombre des demandeurs d'asile y résidant: la Val-de-Marne, les Alpes Maritimes, l'Isère, le Maine-et-Loire, la Moselle, le Bas-Rhin et la Haute-Savoie.

En ce qui concerne la provenance des demandeurs d'asile, les cinq nationalités le plus importantes sont le Kosovo, le Bangladesh, le Sri Lanka, Haïti et la Guinée. Selon le rapport de l'Ofpra la part des hommes dans ces demandes est largement majoritaire. Les demandeurs d'asile d'âge, en moyenne, mois élevé sont les Afghans (25,3 ans), alors que les Haïtiens sont les plus âgées (38,3 ans).  

Les tendances observées en 2008 sur la répartition géographique des demandeurs d'asile sur le territoire français, se sont confirmées aussi en 2009. Les demandeurs d'asile européens se concentrent dans les régions de l'est et du sud (PACA) du pays; ceux qui sont originaires d'Asie, auparavant présents surtout en Ile-de-France, sont aujourd'hui disséminés sur tout le territoire. Enfin les demandeurs d'asile d'origine africaine se trouvent surtout dans les régions du nord et du centre-ouest.  

En ce qui concerne le réexamen, en 2009 l'Ofpra a enregistré 5.568 demandes, soit une baisse de 22,6% par rapport à 2008. Le nombre de procédures prioritaires enregistrées (8.632 en 2009) est également en basse du 18%, mais pour la première fois depuis 2003 le nombre de procédures prioritaires en premières demandes est supérieur à celui des examens.   

A propos des mineurs, la demande d'asile des mineurs isolés étrangers a augmenté de 9% en 2009 par rapport à l'année 2008 (447 demandes en 2009 contre 410 en 2008). Les jeunes proviennent surtout d'Afrique (60,9% des cas en 2009), mais en 2009 il y eu une importante hausse de mineurs demandeurs d'asile originaires d'Asie. Les cinq principaux pays de provenance sont: la République démocratique du Congo, l'Afghanistan, la Guinée, l'Angola et le Sri Lanka. Ces jeunes ont, au moment de la demande d'asile, un âge moyen de 16/17 ans et ils sont en majorité de sexe masculin, surtout dans le cas de mineurs isolés originaires d'Asie (environ 92% de garçons). Des femmes aussi sont présentes parmi les mineurs isolés étrangers, principalement en provenance d'Europe et d'Afrique. En ce qui concerne les admissions, sur 490 réponses rendues par l'Ofpra sur les dossiers des mineurs isolés, 112 ont été positives.  Le taux d'admission pour les mineurs isolés est de 22,9% en 2009, en baisse par rapport au 26,3% de l'année précédente.  

Pour plus d'informations lire le rapport OFPRA