Main menu

Bosnie : 1 500 personnes transférées vers le camp controversé de Vucjak

Le 16 octobre, 1 500 personnes ont été transférées de force vers le camp de Vucjak, dans le nord-ouest de la Bosnie, où la municipalité prévoit pourtant de mettre fin à toute aide.   © International Federation of Red Cross and Red Crescent Societies Le 15 octobre, les autorités locales ont annoncé que toutes les personnes vivant dans des logements informels, des squats ou des espaces publics dans le...

Bosnie : plus de 1 000 migrants transférés dans le camp de Vucjak, l’ONU craint une "urgence humanitaire"

Plus de 1 000 personnes ont été emmenées dans le camp informel de Vucjak, dans le nord-ouest de la Bosnie, en deux jours. Lundi, le Premier ministre du canton d’Una Sana a annoncé que tous les migrants se trouvant hors d’un centre d’accueil seraient transférés dans ce centre installé sur une ancienne décharge.   La scène rappelle les cortèges de migrants qui traversaient les Balkans durant l’été 2015....

A Lesbos, des milliers d’enfants pris au piège de la politique migratoire européenne

  Reportage | Aujourd’hui, 14 000 personnes sont retenues dans le camp de Moria sur l’île de Lesbos, en Grèce, un "hotspot" prévu pour enregistrer les demandes d’asile de 3 100 personnes maximum. Une jungle de tentes, de détritus et de boue grossit tout autour, où près d’une personne sur deux (42%) est un enfant.   Des enfants partout, qui crient pleurent et jouent au bord de la route, dans les...

Zones de transit : la Commission européenne durcit ses menaces contre la Hongrie

Accusée de ne pas « fournir de nourriture » aux demandeurs d’asile déboutés retenus dans les zones de transit à la frontière serbe, la Hongrie a reçu « un avis motivé » de la Commission européenne le 10 octobre, l’enjoignant à se conformer aux règles de l’Union européenne (UE) dans un délai d’un mois. © Rebecca Harms   Les conditions de vie dans les deux zones de transit de Tompa et de Röszke,...

Pourquoi doit-on examiner les demandes d'asile des personnes venant des «pays sûrs» ?

Seize pays sont considérés comme des pays d'origine sûrs par la France. Les demandeurs de protection internationale qui en viennent peuvent par exemple faire l'objet d'une «procédure accélérée». Question posée par GARRO le 5 octobre 2019 Bonjour,« Aujourd’hui, les gens qui majoritairement demandent l’asile en France ne viennent pas de pays d’origine non sûrs. Ils viennent en particulier de...